Le réalisateur Quentin Tarantino a reconnu avoir été «ignorant, insensible et, par-dessous tout, incorrect» en présentant ses excuses à Samantha Geimer, violée à l’âge de 13 ans par Roman Polanski.

Tarantino s’excuse auprès de Samantha Geimer

NEW YORK — Quentin Tarantino s’est excusé jeudi auprès de Samantha Geimer, agressée sexuellement par Roman Polanski, pour des commentaires faits en 2003 dans une entrevue à la radio avec Howard Stern.

Dans une déclaration à IndieWire, Quentin Tarantino qualifie ses propres commentaires de «cavaliers» et dit avoir été «ignorant, insensible et, par-dessus tout, incorrect». Dans une entrevue avec Howard Stern ayant refait surface récemment, le réalisateur de Pulp Fiction affirme que Samantha Geimer «l’avait cherché» et qu’elle était «prête à faire le party».

Quentin Tarantino a indiqué avoir réalisé, 15 ans plus tard, «à quel point il avait eu tort».

Le cinéaste reconnaît que Samantha Geimer «a été violée par Roman Polanski», et qu’il avait lui-même voulu jouer à tort «l’avocat du diable [...] afin de provoquer» lorsqu’il a été questionné sur cette affaire par l’animateur de radio.

Quentin Tarantino a dit être «sincèrement désolé» de ne pas avoir tenu compte des sentiments de Samantha Geimer.

Roman Polanski est considéré comme un fugitif par la justice américaine depuis son départ pour la France en 1978, à l’approche du prononcé de la peine pour sa condamnation d’agression sexuelle sur la jeune fille de 13 ans.

Mardi, dans une entrevue au Daily News, Samantha Geimer, aujourd’hui âgée de 54 ans, affirmait que Quentin Tarantino avait eu tort, disant croire qu’il en était conscient.