Dans Le faussaire de Vermeer, le réalisateur Frédéric Tonolli lève le voile sur le peintre hollandais Han Van Meegeren.

Riopelle, Miyazaki et Rodin à l’honneur au Festival international du film sur l’art

Les habitués du Festival international du film sur l’art (FIFA) trouveront encore cette année de quoi satisfaire leur curiosité. Une vingtaine d’œuvres mettant en lumière le travail de créateurs, tels Lida Moser, Maurizio Cattelan, Hayao Miyazaki et Auguste Rodin, ainsi que des productions liées au cinéma d’animation, à la danse, à la vie littéraire, à la photographie, composent le menu de cette 36e édition, présentée au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ), du 14 au 18 mars.

En lever de rideau de l’événement considéré comme l’un des plus prestigieux du genre au monde, et présenté simultanément avec Mont­réal, le réalisateur Bruno Boulianne accompagnera son documentaire L’Homme de l’Isle, une invitation à découvrir le guide de chasse Gilles Gagné qui, pendant 30 ans, a accompagné Jean-Paul Riopelle dans ses chasses à l’oie, sur l’Isle-aux-Grues et l’Isle-aux-Oies.

L’artiste contemporain Marc Séguin est de l’aventure, sur des sentiers qui ont inspiré le regretté peintre dans la création de son œuvre la plus célèbre, L’hommage à Rosa Luxembourg, exposée au MNBAQ.

Le travail du vétéran réalisateur japonais Hayao Miyazaki, gagnant d’un Oscar, est à l’honneur dans Never-Ending Man : Hayao Miyazaki (16 mars), projeté en première nord-américaine. Le film s’intéresse au travail de l’artiste lors de la fabrication de son premier court-métrage en animation 3D.

Les amateurs de muséologie ne voudront pas rater Le Louvre d’Abu Dhabi, création d’un musée universel (17 mars), où le Français Patrick Ladoucette fait découvrir les coulisses de la construction de cet établissement d’envergure, fruit de l’imagination de l’architecte Jean Nouvel et inauguré en novembre 2017.

Le documentaire L’Homme de l’Isle, de Bruno Boulianne, fait découvrir le guide de chasse Gilles Gagné qui, pendant 30 ans, a accompagné Jean-Paul Riopelle dans ses chasses à l’oie, sur L’Isle-aux-Grues et l’Isle-aux-Oies.

À signaler également, la dernière journée du festival (18 mars), deux productions dignes d’intérêt. Dans Le faussaire de Vermeer, le réalisateur Frédéric Tonolli lève le voile sur le peintre hollandais Han Van Meegeren qui a réussi à berner les experts et les plus influents marchands d’art en créant des Vermeer presque parfaits, dans ce qui est considéré comme «une des plus grandioses mystifications de l’histoire de l’art».

Le processus de création de l’œuvre La porte de l’enfer, auquel Auguste Rodin consacra près de 30 ans, est au cœur de Divino Inferno (et Rodin créa La porte de l’enfer). Considéré comme l’un des plus importants chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art, la sculpture mythique «rassemble à elle seule tous les secrets de son créateur et les intimes fondements de son génie».

+

VOUS VOULEZ Y ALLER?

  • Quoi: Festival international du film sur l’art 
  • Quand: Du 14 au 18 mars
  • : Musée national des beaux-arts du Québec
  • Billets: 12,50 $ pour chaque film (9 $ pour les 30 ans et moins). 100 $ pour la série complète
  • Info: mnbaq.org/activite-fifa (ou 418 643-2150)