Le réalisateur d'Esprit de cantine, Nicolas Paquet, fait partie des réalisateurs qui participeront au projet de l'ONF.

Projet 5 courts s’installe au Bas-Saint-Laurent

MATANE — En collaboration avec Paralœil de Rimouski, le studio documentaire du programme français de l’Office national du film (ONF) a choisi cinq duos de créateurs du Bas-Saint-Laurent qui participeront au quatrième Projet 5 courts.

«À chaque édition, les productrices viennent travailler avec les créateurs pour définir les projets, décrit la dg de Paraloeil, Valérie Mongrain. À chaque fois, le projet s’invente lui-même en misant sur les spécificités de la région visitée. Ici, ce qui a impressionné les productrices, c’est le bassin de documentaristes qui pratiquent vraiment par choix et l’effervescence de la scène musicale, c’est-à-dire le bassin de musiciens, de compositeurs et de preneurs de son.»

Cette édition proposera aux cinq duos d’artistes du cinéma et de l’univers du son de scénariser et de réaliser des courts-métrages de 5 minutes et moins. «Le défi des créateurs va être d’interroger la place du son et de la musique dans le documentaire, indique Mme Mongrain. Les créatrices vont venir travailler avec eux à plusieurs étapes. C’est très collaboratif. Ça va se déployer sous forme de laboratoire créatif ouvert.»

Les cinq duos de créateurs sélectionnés sont Guillaume Lévesque et Antoine Létourneau; Cynthia Naggar et Xavier Sénéchal; Anna Woch et Charles-Antoine Péloquin-Guay; Steve Verreault et Sébastien Dave Tremblay ainsi que Nicolas Paquet et Tom Jacques. Johanne