Place au court: au cœur des ténèbres

Jimmy G. Pettigrew s’est fortement inspiré de son fils de 8 ans, Charlie, pour concevoir son court-métrage d’animation «Nuitenouère» qui raconte l’histoire d’un gamin terrorisé à l’idée de se retrouver dans le noir, à l’heure d’aller au lit.

«À défaut d’un petit mouton [en peluche] comme il a, j’ai utilisé un crocodile» en guise de compagnon nocturne, raconte le cinéaste, créateur l’an dernier des courts-métrages Beurre noir et Dehors.

Pour sa nouvelle offrande, le cinéaste fait dans l’animation par ordinateur et la capture de mouvement (stop motion) pour un résultat fort original. La narration est assurée par Denis Marchand, alors que la voix de l’enfant est celle de son fils.

Grand amateur de films fantastiques, Jimmy G. Pettigrew avait eu l’occasion de se faire les dents en animation avec la bande-annonce de la chanson Loadé comme un gun, d’Éric Lapointe.

Nuitenouère a nécessité environ deux mois de travail. «Le plus long a été l’animation par ordinateur pour les textures et l’aspect bricolage. Je n’ai pas une grande expérience dans le domaine, mais je dessine et je lis beaucoup de bandes dessinées», précise-t-il.