On retrouve avec beaucoup de bonheur le duo dysfonctionnel de Papa ou maman, qui repose sur la complicité effervescente entre Marina Foïs et Laurent Lafitte.

Papa ou maman 2: je t'aime moi non plus (bis) ***

CRITIQUE / L'amour est une source inépuisable d'inspiration pour le cinéma. Modernité oblige, les histoires d'amour qui finissent mal aussi, surtout avec des enfants. Le grinçant Papa ou maman (2015) préférait en rire, avec un succès boeuf. La suite n'a pas tardé. Aussi vache et politiquement incorrect que le premier, avec un bel angle d'attaque : la jalousie post-séparation. Plaisir garanti.
Papa ou maman 2 reprend deux ans après l'original. Florence (Marina Foïs) et Vincent (Laurent Lafitte) habitent maintenant dans des maisons qui se font face. Les trois enfants et les chiens n'ont qu'à traverser la rue. Les ex gardent leur amabilité de façade - la réplique assassine ou le coup bas ne sont jamais bien loin. 
Les choses vont tanguer en tous sens lorsque de nouveaux conjoints s'ajoutent au fragile équilibre. La jalousie et l'orgueil mal placé vont bientôt faire des ravages, surtout chez Vincent, qui se met à jouer au mâle gonflable... 
Le film multiplie, évidemment, les situations incongrues et les comportements irrationnels, vaguement hystériques. Florence et Vincent souffrent d'une douce folie qui va éclater au grand jour lors d'un voyage familial à l'île de la Réunion chez la grand-mère maternelle (Nicole Garcia), dans un dernier acte jubilatoire.
Honnêtement, la recette de Papa ou maman repose beaucoup sur la complicité effervescente de Lafitte et Foïs. Bien sûr, le rythme est enlevant et les dialogues percutants. Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière (Le prénom) sont rompus à l'exercice et ils ont pu compter sur le réalisateur et les deux comédiens au scénario. Cette deuxième mouture est d'ailleurs moins exagérée que la première.
Mais on retrouve surtout avec beaucoup de bonheur le duo dysfonctionnel : les acteurs s'en donnent à coeur joie. Les enfants servent encore une fois un peu trop de faire-valoir. Ils rêvent, bien entendu, de recoller le couple éclaté. Alors que ceux-ci se livrent une guerre d'usure et sont en compétition...
À la réalisation, Martin Bourboulon se concentre surtout sur l'efficacité de sa mise en scène, laissant toute la place à l'humour caustique et souvent très physique. Un très long plan-séquence en ouverture, rappel du premier film qui s'ouvrait de la même façon, montre pourtant qu'il pourrait réussir de belles choses.
Peu importe. Papa ou maman 2 se veut un divertissement amusant et bien ficelé. Ce qui est tout à fait réussi. Et, l'air de rien, il apporte aussi matière à réflexion sur la façon dont se comportent les gens après une séparation. Ce n'est pas toujours beau. Et c'est pas parce qu'on rit que c'est drôle.
Au générique
Cote: ***
Titre:  Papa ou maman 2
Genre: comédie
Réalisateur: Martin Bourboulon
Acteurs: Laurent Lafitte et Marina Foïs
Classement: général
Durée: 1h36
On aime: la folie contagieuse, la complicité des acteurs, l'humour irrévérencieux
On n'aime pas: un manque de profondeur, les enfants en faire-valoir