Les équipes de Moonlight et de La La Land se croisent près de Warren Beatty après le cafouillage de l'Oscar du meilleur film. 

Oscars: Warren Beatty demande des clarifications

Warren Beatty, qui s'est retrouvé malgré lui dans une controverse lors de la dernière cérémonie des Oscars, a demandé à la présidente de l'Académie des arts et des sciences du cinéma de fournir publiquement et «le plus rapidement possible» des clarifications sur ce qui s'est passé dimanche soir lors de la présentation du meilleur film.
Dans une déclaration transmise à l'Associated Press, mardi, l'acteur a refusé de commenter davantage l'immense confusion qui l'a amené, lui et sa coprésentatrice, Faye Donaway, à consacrer La La Land comme gagnant du meilleur film, au lieu de Moonlight.
Il a plutôt demandé à la présidente de l'académie, Cheryl Boone Isaacs, de répondre aux questions.
Warren Beatty a indiqué qu'il serait «plus approprié» que Mme Boone Isaacs s'explique.
Les représentants de l'académie n'ont pas commenté la situation mardi.
Depuis le fiasco de dimanche, l'académie a laissé toute la place à la firme de vérification comptable PricewaterhouseCoopers (PwC), qui a pris le blâme pour l'erreur. PwC, qui est responsable de la remise des trophées, a dit que son associé, Brian Cullinan, avait donné par mégarde la mauvaise enveloppe au duo d'acteurs.
L'académie n'a réagi que lundi par communiqué.
«Nous regrettons profondément les erreurs qui ont été faites pendant la présentation de la catégorie du meilleur film, hier soir, lors de la cérémonie des Oscars», a-t-elle écrit, transmettant ses excuses aux artisans des deux films et aux présentateurs.
Plusieurs personnes se sont portées à la défense de Warren Beatty, dont sa soeur aînée, l'actrice Shirley MacLaine.
«Ils doivent se ressaisir. J'ai cru que c'était juste vraiment, vraiment terrible. Je ne peux même pas m'imaginer comment il a pu se sentir», a-t-elle dit lors d'une entrevue avec l'Associated Press pour la sortie de son film The Last Word.