Le travail d’animation s’avère une belle réussite, permettant au film d’afficher une signature propre et distinctive.

Nelly et Simon: Mission Yéti: sacré gorille! ***

CRITIQUE / Après La légende de Sarila et Le coq de Saint-Victor, la boîte Productions 10e ave, basée à Saint-Augustin-de-Desmaures, réussit l’exploit d’un troisième long-métrage d’animation en cinq ans, entièrement conçu lui aussi dans la capitale. Sans disposer du budget de ses compétiteurs hollywoodiens, Nelly et Simon : Mission Yéti fait suffisamment bonne impression pour offrir une alternative aux petites familles à la recherche d’évasion.

Avec Nancy Florence Savard et Pierre Greco à la réalisation, le récit s’articule autour de la quête d’un couple dépareillé, Simon Picard, assistant de recherche en anthropologie un tantinet gaffeur, et Nelly Malloye, une détective privée téméraire, lancé dans la recherche du légendaire abominable homme des neiges, dans l’Himalaya de 1956.

La quête d’une preuve de l’existence du fameux yéti ne se fera évidemment pas sans plusieurs péripéties auxquelles seront mêlés un jeune sherpa rencontré sur place, ainsi que le volatile Jasmin, un mainate. Au final, les nombreuses malchances qui ne cessent de coller à la peau de Simon, et indirectement à ses deux compagnons d’aventures, lui permettront de découvrir beaucoup plus, ô surprise, qu’un simple poil prouvant l’existence du «sacré gorille»…

Divertissement sympathique mais à l’humour inégal, Nelly et Simon : Mission Yéti est une comédie d’animation qui plaira davantage aux tout-petits. Peu de blagues à double sens, ou si peu, qui permettraient de mettre les adultes vraiment dans le coup. La volonté affichée de faire un film d’aventures qui déménage s’avère une arme à double tranchant, les scènes d’action s’accumulant sans avoir pour autant la chute qui fait mouche.

En revanche, le travail d’animation s’avère une belle réussite, permettant au film d’afficher une signature propre et distinctive. Le scénario fait la part belle, dans le premier tiers, à des scènes se déroulant dans le Vieux-Québec. Les habitués des lieux n’auront aucun mal à reconnaître le Petit séminaire (à l’époque, l’Université Laval y avait pignon sur rue) et ses environs, sans oublier le Château Frontenac. Beau coup de chapeau à la ville qui a vu naître et grandir Productions 10e ave.

AU GÉNÉRIQUE

Cote : ***

Titre : Nelly et Simon : Mission Yéti

Genre : comédie d’animation

Réalisateur : Nancy Florence Savard et Pierre Greco

Voix : Guillaume Lemay-Thivierge, Sylvie Moreau et Rachid Badouri

Classement : général

Durée : 1h24

On aime : le travail d’animation soigné, voir recréer le Vieux-Québec, le personnage de femme forte de Nelly

On n’aime pas : l’humour plutôt convenu, quelques scènes qui manquent de punch