Pour conquérir Joséphine (Joëlle Bond), notre Napoléon de Limoilou (Jean-Michel Girouard) doit vaincre sa grande timidité dans «Napoléon en apparte».

Napoléon en apparte: petit film entre amis **1/2

CRITIQUE / Produire et tourner un long-métrage de fiction entièrement à Québec, avec une distribution 100 % locale, n’est pas chose courante. Chapeau au réalisateur Jeff Denis d’avoir relevé le défi. Or, sa comédie «Napoléon en apparte» ne laissera pas un souvenir impérissable en raison d’un scénario plombé par un manque de tonus.

Loin des champs de bataille de l’empereur français, notre Napoléon de Limoilou (Jean-Michel Girouard) doit composer avec ses ennemis intérieurs, à savoir une grande timidité et un manque d’audace, pour partir à la conquête de l’élue de son cœur, une horticultrice beauceronne prénommée, bien entendu, Joséphine (Joëlle Bond).

Pour parvenir à ses fins, le jeune comptable mésadapté recevra l’aide de son père (Denis Marchand), son adversaire favori aux échecs, et de son meilleur ami, le jovialiste Bartho (Maxime Robin), toujours vêtu de t-shirts originaux. Notre Napoléon un peu empoté éprouvera toute la misère du monde à faire un homme de lui, au grand désarroi de sa dulcinée au pouce vert, supportée dans l’«épreuve» par deux copines.

Difficile de rire (ou de compatir) aux petits malheurs de notre antihéros vu son profil plutôt mince. Il en va ainsi pour les autres personnages de cette comédie romantique à l’humour décalé et parfois absurde — on pense au gag récurrent de cretons —, qui peine à trouver sa vitesse de croisière. Au final, on se sent étranger de ce petit film tourné entre amis.

En revanche, avec les moyens du bord, Jeff Denis fait preuve d’originalité par sa façon de mettre en valeur l’appartement vintage de Napoléon, un personnage en soi où se déroule l’essentiel de l’intrigue, ou par l’utilisation de phylactères qui permettent aux personnages de se comprendre dans le brouhaha ambiant. De beaux flashs, mais il en aurait fallu davantage pour parler d’un film vraiment réussi.

AU GÉNÉRIQUE

• Cote: **1/2

• Titre: Napoléon en apparte

• Genre: comédie

• Réalisateur: Jeff Denis

• Acteurs: Jean-Michel Girouard, Joëlle Bond, Maxime Robin, Denis Marchand et Jack Robitaille

• Classement: général

• Durée: 1h20

• On aime: les t-shirts cocasses de Maxime Robin, la trame sonore de Whisky Legs, l’utilisation de phylactères

• On n’aime pas: le manque de tonus du scénario, le rythme déficient, des personnages au profil plutôt mince