Penny Marshall en 1990, en compagnie des acteurs de son film «L’éveil», Robin Williams et Robert De Niro.

Mort de la réalisatrice d’«Une ligue en jupons»

LOS ANGELES — L’actrice et réalisatrice Penny Marshall, première femme à avoir récolté plus de 100millions$ avec un film, est morte lundi à Los Angeles à l’âge de 75 ans.

Très célèbre dans le monde anglo-saxon pour avoir joué dans la série Laverne & Shirley dans les années 1970, elle a succombé à des complications liées à son diabète. «Lorsque Penny a dirigé Tom Hanks dans le film Big (Petit bonhomme en version française, 1988), elle est devenue la première femme de l’histoire à réaliser un film qui a récolté plus de 100millions$», souligne un communiqué de son agent, rappelant qu’elle avait réédité l’exploit quatre ans plus tard avec Une ligue en jupons, film sur les débuts de la ligue féminine de baseball aux États-Unis.

«Au revoir Penny. Qu’est-ce qu’on a ri! Si seulement on pouvait encore le faire. Je t’aime», a tweeté Tom Hanks.

L’actrice et productrice Reese Witherspoon a de son côté rappelé que Penny Marshall s’était montrée «d’un grand soutien» dès le début de sa carrière, saluant une femme «drôle, talentueuse, bonne et généreuse», tandis que le réalisateur Ron Howard se disait «chanceux de l’avoir connue et d’avoir travaillé avec elle».

Penny Marshall a dirigé de nombreuses stars, parmi lesquelles Geena Davis et Madonna, Robert De Niro et Robin Williams (L’éveil, 1990), Whoopi Goldberg (Jumpin’ Jack Flash, 1986), Denzel Washington et Whitney Houston. C’est elle qui a donné à Mark Wahlberg son premier rôle.

Dans les années 1970, elle avait été mariée durant une dizaine d’années avec le réalisateur Rob Reiner (Quand Harry rencontre Sally, Misery), qui avait adopté sa fille issue d’une première union, Tracy Reiner. Elle étais la sœur du regretté réalisateur Garry Marshall (Pretty Woman, Le journal d’une princesse).