Le Soleil
Une projet réussi donc pour Mariana Mazza qui porte pour la première fois un film sur ses épaules.
Une projet réussi donc pour Mariana Mazza qui porte pour la première fois un film sur ses épaules.

Maria : une critique sociale douce et comique *** 1/2

Léa Harvey
Léa Harvey
Le Soleil
CRITIQUE / Les questions existentielles d’une trentenaire, le manque d’enseignants dans les écoles publiques et leurs conditions de travail pas toujours optimales : il n’y a rien de léger là-dedans. Et pourtant, on traverse les 90 minutes de Maria comme si de rien n’était. En se disant, finalement, qu’on a passé un très bon moment.