La dernière version rajeunie de La Belle et la Bête sort vendredi.

Les remakes filmés des classiques Disney, une histoire très lucrative

Depuis les années 90, Disney a commencé à dépoussiérer ses classiques d'animation pour les tourner avec des acteurs: une stratégie payante qui lui a fait déjà gagner près de 4 milliards de dollars et qu'il accélère depuis quelques années.
Depuis les années 90, Disney a commencé à dépoussiérer ses classiques d'animation pour les tourner avec des acteurs: une stratégie payante qui lui a fait déjà gagner près de 4 milliards de dollars et qu'il accélère depuis quelques années.
La dernière version rajeunie en date, La Belle et la Bête, sort vendredi. Elle a déjà battu des records de pré-ventes et pourrait devenir l'un des films aux plus grosses recettes mondiales de l'année.
Voici une liste des principaux remakes filmés des grands dessins animés Disney.
Le livre de la jungle: le film - 1994 (d'après Le livre de la jungle de 1967): 43,2 millions $
101 Dalmatiens - 1996 (Les 101 Dalmatiens de 1961): 320 millions $
Alice au pays des merveilles - 2010 (tiré d'»Alice au pays des merveilles» de 1951) 1 milliard $
Maléfique - 2014 (La belle au bois dormant de 1959): 759 millions $
Cendrillon - 2015 (Cendrillon de 1950): 544 millions $
Le livre de la jungle - 2016 (Le livre de la jungle de 1967): 967 millions $
Peter et Elliott le dragon  - 2016 (tiré du film éponyme de 1977, qui était un mélange d'animation et de séquences filmées): 144 millions $