Agnès Varda en 2019
Agnès Varda en 2019

Les disparus 2019: cinéma

Tout comme en 2018, 2019 a été marquée par la perte de plusieurs grands noms de la colonie artistique. Voici quelques-uns de ceux à qui nous avons dit au revoir au cours des derniers mois, mais qui resteront bien vivants à travers leurs œuvres.

Agnès Varda (29 mars, 90 ans)

Agnès Varda fut une artiste exceptionnelle, mais aussi une pionnière hors-norme. Seule réalisatrice de la Nouvelle Vague, sa contribution au cinéma, tant en fiction qu’en documentaire, fut remarquable de La pointe courte (1955) à Varda par Agnès (2019). Elle fut aussi de tous les combats pour s’assurer que les femmes obtiennent la place qui leur revient. Bel hommage, une photo de l’immortelle en plein tournage fut choisie pour orner l’affiche du 72e Festival de Cannes.

Bibi Andersson (14 avril, 83 ans)

Avec le décès de Bibi Andersson, c’est un autre pan de l’œuvre d’Ingmar Bergman qui disparaît. Bien sûr, la carrière de l’actrice suédoise ne se limite pas à la filmographie du réalisateur de génie. Elle remporte le prix d’interprétation à Berlin en 1963 pour La maîtresse et était inoubliable dans Le festin de Babette (1987). Bergman lui offrira tout de même des rôles dans des longs métrages qui font partir du panthéon du 7e art : Le septième sceau (1956), Les fraises sauvages (1957), Au seuil de la vie (Prix d’interprétation à Cannes, 1958) et Persona (1966).

Bibi Andersson en 2005

Jean Beaudin (80 ans, 19 mai)

Entré à l’Office national du film en 1964, Jean Beaudin est réellement devenu une figure marquante de notre cinématographie lorsque J. A. Martin photographe est sélectionné en compétition officielle à Cannes en 1977, où il remporte le prix du jury œcuménique. Tout au long de sa carrière, le natif de Montréal officiera comme grand passeur de notre littérature vers un large public : Mario, Le matou, Souvenirs intimes et l’inoubliable Being at Home with Claude.

Jean Beaudin

Jean-Claude Labrecque (80 ans, 31 mai)

«Au fond, à chaque fois que je faisais un film, je me disais : faut que ce soit bon et essayons de découvrir quelque chose», disait avec modestie le natif de Québec au Soleil, l’an dernier. Directeur photo des pionniers du cinéma direct (Brault, Perrault, Groulx...), puis réalisateur de premier plan, Jean-Claude Labrecque a passé la moitié de sa vie derrière la caméra. Avec son œil aiguisé, il a inscrit sur la pellicule plusieurs moments marquants de l’histoire contemporaine du Québec. Un grand maître.

Jean-Claude Labrecque

Franco Zeffirelli (96 ans, 15 juin)

Surnommé le Maestro, l’Italien a fait ses classes auprès du légendaire Luchino Visconti avant réaliser ses films qui se distinguaient par leur esthétique stylisée. Cette patine, et son sens du design, l’ont aussi conduit à transposer plusieurs opéras au cinéma (dont La traviatia et La bohème). Parfois controversé en raison de ses positions proches du Vatican, Zeffirelli a d’ailleurs tourné un célèbre Jésus de Nazareth (1977) ainsi que François et le chemin du soleil (1972).

Franco Zeffirelli

Sans oublier...

Dick Miller, acteur 90 ans, 30 janvier

Albert Finney, acteur 82 ans, 8 février

Bruno Ganz, acteur 77 ans, 15 février

Claude Goretta, réalisateur 89 ans, 20 février

Stanley Donen, réalisateur 94 ans, 21 février

Jean-Pierre Marielle, acteur 87 ans, 24 avril

John Singleton, réalisateur 51 ans, 29 avril

Anémone, actrice 68 ans, 30 avril

Peter Mayhew, acteur 74 ans, 2 mai

Jean-Claude Brisseau, réalisateur 74 ans, 11 mai

Maurice Bénichou, acteur 76 ans, 15 juin

Édith Scob, actrice 81 ans, 26 juin

Rip Torn, acteur 88 ans, 9 juillet

Valentina Cortese, actrice 96 ans, 10 juillet

Rutger Hauer, acteur 75 ans, 24 juillet

Jean-Pierre Mocky, réalisateur 90 ans, 8 août

Peter Fonda, acteur 79 ans, 16 août

Michel Aumont, acteur 82 ans, 29 août

Robert Foster, acteur 78 ans, 11 octobre

Danny Aiello, acteur 86 ans, 12 décembre

Anna Karina, actrice 79 ans, 14 décembre

Claudine Auger, actrice 78 ans, 18 décembre