Des études précédentes avaient aussi relevé la faible présence de réalisatrices au sein des productions hollywoodiennes les plus populaires.

Les critiques de cinéma à 80% des hommes, dit une étude

NEW YORK - Près de 80% des critiques de cinéma sont des hommes, selon une nouvelle étude qui a analysé les critiques des films les plus populaires de l’an dernier.

Les résultats de la recherche de l’Université Southern California ont été partagés lundi. Les chercheurs ont étudié les critiques des 100 films ayant généré le plus de recettes en 2017.

Des 19 559 critiques publiées sur le site agrégateur Rotten Tomatoes, 77,8% ont été réalisées par un homme, comparativement à 22,2% par une femme.

Stacy Smith, qui est à l’origine du mouvement Initiative Inclusion, affirme que les critiques de cinéma sont «essentiellement blancs et masculins».

Le manque de divergence de points de vue, selon les chercheurs, contribue aux distorsions ethniques et de genre dans l’industrie du cinéma. Sur les 100 films les plus populaires de 2017, seulement 36 avaient une femme dans le premier rôle, et 24 dont le personnage principal était issu des minorités.

Des études précédentes avaient aussi relevé la faible présence de réalisatrices au sein des productions hollywoodiennes les plus populaires.

L’Université Southern California a déterminé que seulement 4% des réalisateurs des 1100 films les plus populaires de 2007 à 2017 étaient de sexe féminin.

Des chercheurs de l’Université d’État de San Diego avancent pour leur part que 11% des 250 plus grands succès cinématographiques de 2017 ont été réalisés par des femmes, comparativement à 7% l’année précédente. Cela constitue toutefois le même pourcentage qu’en 2000.