Plus de 20 ans après sa sortie, le film Space Jam aura finalement une suite, qui mettra en vedette LeBron James.

LeBron James à l'écran contre les extraterrestres

LOS ANGELES — Plus de 20 ans après sa sortie, «Space Jam», le film d’animation qui mettait en scène Michael Jordan dans un match de basket avec Bugs Bunny et les Looney Tunes, aura enfin une suite. Et Jordan étant à la retraite, c’est LeBron James qui sera à l’affiche.

La maison de production de la superstar de la NBA, SpringHill Entertainment, a dévoilé mercredi une photo d’un vestiaire avec des casiers au nom de LeBron James, Ryan Coogler, le réalisateur de Black Panther, et... Bugs Bunny. Le metteur en scène Terence Nance, qui réalise une série actuellement diffusée sur la chaîne HBO, sera derrière la caméra pour Space Jam 2. Le film sera produit par Ryan Coogler, récemment complimenté par LeBron James pour son travail sur Black Panther.

Ce nouveau film ne manquera pas de relancer les comparaisons entre Jordan et James, un des débats préférés des fans de basketball. Dans le premier opus, un classique populaire des années 1990, Bugs Bunny et ses amis (Daffy Duck, Silvestre, etc.) devaient s’imposer lors d’un match de basketball face à des extraterrestres qui avaient volé le talent des plus grands joueurs de la NBA de l’époque (Larry Bird, Patrick Ewing, etc.). Seule solution pour les Looney Tunes : recruter le plus grand basketteur de tous les temps, Michael Jordan.

Les rumeurs autour d’une suite allaient bon train depuis longtemps, mais rien d’officiel n’avait été annoncé. «Cette collaboration pour Space Jam est bien plus que simplement moi et les Looney Tunes se réunissant pour faire un film», a déclaré James au Hollywood Reporter.

L’ancien champion de la NBA avec les Cavaliers de Cleveland a déjà fait des apparitions devant la caméra ou prêté sa voix pour des films d’animation, mais c’est la première fois qu’il sera au centre d’une production hollywoodienne à aussi gros budget. Le premier Space Jam, sorti en 1996, avait rapporté plus de 230 millions $ au box-office à travers le monde.