Le destin des Logan (avec Channing Tatum, Riley Keough et Adam Driver) est porté par des personnages aussi colorés que bien campés.

Le destin des Logan: vol du siècle chez les rednecks ***1/2

CRITIQUE / Le nouveau film de Steven Sodenberg nous transporte dans le sud des États-Unis, au coeur d'une histoire de cambriolage complètement déjantée, à l'humour pince-sans-rire, portée par une série de personnages aussi colorés que bien campés. Une solide comédie, comme on en voit trop rarement.
Le destin des Logan marque le retour du réalisateur qui a toujours oscillé entre le cinéma d'auteur (Solaris) et le cinéma commercial (Erin Brokovitch, les Danny Ocean, etc.). Celui-ci avait pourtant annoncé qu'Effets secondaires (2013) serait son dernier film. Il a visiblement retrouvé le plaisir de la réalisation avec cette comédie décalée; jeux de caméra précis, scénario clair et inventif qui nous tient en haleine, très bonne direction d'acteurs... Tous les éléments sont là et le résultat est convaincant. 
Les frères Jimmy (Channing Tatum) et Clyde Logan (Adam Driver) planifient un vol très élaboré durant la légendaire Coca-Cola 600 Race au Charlotte Motor Speedway, afin de renverser une malédiction familiale. Ils peuvent compter sur leur soeur (excellente Riley Keough), sur un criminel d'expérience (Daniel Craig, les cheveux bleachés, presque méconnaissable) et sur ses deux frères un peu niais, qui tiennent toutefois à ce que leur crime soit soutenu par «une raison morale». 
On joue d'ailleurs constamment sur ces ambiguïtés; la profondeur insoupçonnée des personnages donne lieu à d'efficaces effets comiques. 
Au-delà de l'opération en tant que telle - qui implique un soulèvement de détenus et une bombe à base de jujubes - le scénario de Rebecca Blunt trace un décapant portrait des rednecks du sud des États-Unis. Moteurs, concours de mini-miss, pique-nique de Pâques tout ce qu'il y a de plus cow-boy... Tous les clichés passent à la moulinette du réalisateur, qui les déjoue pour créer des moments touchants ou en faire des pièces du puzzle dans ce suspense. On découvre au final qu'aucun détail n'était anodin, même les conversations de salon de coiffure et les factures de téléphone ignorées.
La trame sonore très présente, avec beaucoup de guitare, est signée David Holmes, qui avait aussi fait celle d'Ocean's Eleven et Ocean's Twelve
La distribution féminine, qui comprend, outre Riley Keough, Katherine Waterston, Kathie Holmes et Hilary Swank, se défend particulièrement bien, en campant des femmes sûres d'elles et pleines de caractère. La relation entre Jimmy et sa petite fille est également source de plusieurs bons moments.
Au générique
Cote:  ***1/2
Titre: Le destin des Logan
Genre: comédie
Réalisateur: Steven Soderbergh
Acteurs: Adam Driver, Channing Tatum, Riley Keough, Daniel Craig et Katie Holmes
Classement: général
Durée: 1h59 
On aime: le scénario et la réalisation bien ficelés, la solide distribution, plusieurs répliques savoureuses
On n'aime pas: -