Le directeur général du Clap Robin Plamondon et Michel Aubé, fondateur du cinéma en 1985.

Le Clap Loretteville officiellement ouvert

Le Cinéma Le Clap a inauguré officiellement, jeudi soir, son nouveau complexe à Loretteville. Plus de 200 invités ont foulé le tapis rouge pour célébrer ce nouveau cinéma.

«En tant que fondateur du Cinéma Le Clap, c’est avec grande satisfaction que je participe à cette magnifique réalisation qui permettra de poursuivre notre mission première, celle du rayonnement des meilleures productions cinématographiques destinées au grand écran, la meilleure façon d’apprécier pleinement le cinéma», a mentionné Michel Aubé, fondateur du tout premier cinéma en 1985. 

En plus des huit salles dotées de sièges ultra confortables et d’équipement visuel et audio dernière génération, le nouveau Clap Loretteville offre aux cinéphiles une expérience de divertissement complète.

Plusieurs espaces lounge, comptoir-restaurant offrant pizza, paninis, soupes, boissons et alcool ainsi qu’une succursale de la Librairie Pantoute permettent d’ajouter un moment de détente avant ou après la projection. Une boutique proposera aussi une grande variété d’articles promotionnels de film. 

«Nous sommes heureux de pouvoir enfin présenter le fruit de notre travail au grand public. Nous sommes certains que cette version du cinéma repensé saura plaire à tous les cinéphiles de Québec. Qu’ils aiment les films commerciaux ou d’auteur, d’action ou familiaux, tous y trouveront leur bonheur», a souligné Robin Plamondon, directeur général du Cinéma Le Clap.