Chloé Robichaud sur le plateau de tournage de Pays

Le Canada brille au Festival du film de Glasgow

Le Festival du film de Glasgow souligne le 150e anniversaire de la Fédération canadienne en consacrant cette année à la cinématographie du pays un volet spécial de sa programmation.
Le festival écossais présentera en février une douzaine de films de fiction et de documentaires canadiens, notamment Pays (2016), de Chloé Robichaud, Les démons (2015), de Philippe Lesage, et Inuk en colère, documentaire d'Alethea Arnaquq-Baril que l'Office national du film devrait sortir cette année en salle.
On verra aussi à Glasgow Weirdos, du vétéran Bruce Macdonald, sur un rite de passage à l'âge adulte en Nouvelle-Écosse en 1976, ou Hello Destroyer, de Kevan Funk, un drame qui se déroule dans le monde du hockey amateur. On ressortira aussi le film de fiction A Cool Sound From Hell (1959), de Sidney J Furie, présenté comme un «film culte canadien», «d'inspiration Nouvelle Vague française», qui se déroule au sein de la jeunesse bohème à Toronto il y a près de 60 ans.
Les organisateurs ont même programmé un film muet de 1925, Little Annie Rooney, mettant en vedette l'une des grandes célébrités de l'époque à Hollywood, la Canadienne Mary Pickford. On promet une copie de très haute définition (4K) et une nouvelle musique originale. Mary Pickford a aussi été l'une des cofondatrices en 1919 des studios United Artists, avec Chaplin, Griffith et Fairbanks, puis de l'académie qui remet les Oscars (1927).
Le Festival du film de Glasgow se tiendra du 15 au 26 février.