Le Soleil
Malgré les limites du scénario, l’actrice Amy Adams incarne avec beaucoup de conviction cette femme rongée par la culpabilité et ses problèmes de santé mentale.
Malgré les limites du scénario, l’actrice Amy Adams incarne avec beaucoup de conviction cette femme rongée par la culpabilité et ses problèmes de santé mentale.

La femme à la fenêtre : Pâle copie ** 1/2 [VIDÉO]

Éric Moreault
Éric Moreault
Le Soleil
CRITIQUE / La femme à la fenêtre (The Woman in the Window) a beaucoup fait parler de lui, et pas toujours pour les bonnes raisons. D’abord, avec une certaine anticipation puisqu’on a confié l’adaptation du suspense éponyme à succès d’A.J. Finn (2018) au dramaturge Tracy Letts (August : Osage County) et au réalisateur Joe Wright, avec Amy Adams dans le rôle-titre. Ensuite, des projections-tests désastreuses qui n’ont pas empêché la livraison d’un produit final convenu, prévisible et décevant, pâle copie de Fenêtre sur cour, le classique d’Hitchcock.