C'est pour rendre hommage à une famille souche du secteur de Saint-Nicolas que la Ville de Lévis a choisi de remplacer le nom de la rue Claude-Jutra par celui de Jérôme-Demers.

La rue Claude-Jutra de Lévis devient la rue Jérôme-Demers

C'est pour rendre hommage à une famille souche du secteur de Saint-Nicolas que la Ville de Lévis a choisi de remplacer le nom de la rue Claude-Jutra par celui de Jérôme-Demers.
La rue de l'ancien cinéparc, qui relie les routes Marie-Victorin et des Rivières, portera désormais le nom d'un prêtre, éducateur et scientifique important du 19e siècle.
«Pour nous, c'est aussi une façon de saluer les Demers, une des familles souches de Saint-Nicolas, qui compte encore beaucoup de descendants solidement ancrés dans notre ville», a souligné le maire Gilles Lehouillier.
Qui est Jérôme Demers?
Né à Saint-Nicolas en 1774 et mort à Québec en 1853, Jérôme Demers est l'un des grands intellectuels de son époque. Il a notamment créé le premier cabinet de physique à Québec et a publié le premier traité d'architecture au pays, qui aura une grande influence sur l'architecture québécoise. Il a aussi contribué à faire naître l'Université Laval, qui ouvrira ses portes peu de temps après son décès. Un pavillon du Séminaire de Québec porte déjà son nom.
Pour la Ville, cette dénomination tombait sous le sens, car cette rue, avant d'être nommée Claude-Jutra il y a 20 ans, a longtemps été connue sous le nom de chemin Demers.
La décision a été prise par le comité de toponymie de la Ville, après consultation des citoyens.
À Québec aussi
À Québec, la rue Claude-Jutra, qui était située derrière le Cineplex Sainte-Foy a été officiellement rebaptisée la rue Bernard-Grondin en mars.
Rappelons que la réputation du cinéaste Claude Jutra a été entachée par des allégations de pédophilie en février dernier. Plusieurs villes du Québec ont alors décidé de faire disparaître ce toponyme de leurs espaces publics.