La pub avant les Oscars, Brolin avec Villeneuve

La citation de la semaine

«Dans la vie, on a tous des champs de mines et des champs de fleurs.» 

— Karine (Sandrine Kiberlain) à un couple qui veut adopter un bébé dans Pupille de Jeanne Herry.

Premières images

Genèse a remporté un tel succès lors de sa première mondiale au Festival de Locarno, l’été dernier, que son distributeur a reporté sa sortie. Sage décision : le drame initiatique de Philippe Lesage a connu un parcours flamboyant dans une trentaine de festivals. Le magazine spécialisé Variety parle de «consécration», rien de moins. La bande-annonce laisse voir de belles choses, les frémissements et le tumulte des premiers amours, la quête de son identité sexuelle… Bien hâte de voir ça, enfin, sur nos écrans. Sortie prévue : 15 mars.


Plan large

S’il y a un autre film qui a connu une incroyable carrière en festivals, c’est bien Fauve de Jeremy Comte. Le gagnant du Prix spécial du jury à Sundance est en nomination aux Oscars dans la catégorie du court métrage, tout comme Marguerite de Marianne Farley. Malheureusement, si l’un des deux Québécois gagne, ce sera pendant une pause publicitaire (le discours de remerciement sera toutefois télédiffusé). Tout comme la direction photo, le montage, ainsi que le maquillage et la coiffure. Des choix bizarres qui ont déclenché une tempête sur les réseaux sociaux. Et inspiré une lettre à plus de 90 estimés directeurs photo et réalisateurs. Comment dire… Laissons le dernier mot au réalisateur Alfonso Cuarón, dont le splendide Roma est nommé, entre autres, pour la direction photo : «Dans l'histoire du cinéma, des chefs-d’œuvre ont existé sans son, sans couleur, sans histoire, sans acteurs et sans musique. Mais aucun n’a existé sans direction photo et sans montage ».

En tournage

Parlant des Oscars, The Rider, qui a fini sur à peu près toutes les listes de fin d’année, a injustement été écarté de la course. Mais les cinéphiles ne perdent rien pour attendre puisque Chloé Zhao débute le tournage de Nomadland. La réalisatrice sino-américaine misera encore sur des acteurs non professionnels, mais c’est la grande Frances McDormand (oscarisée pour Trois affiches tout près d'Ebbing, Missouri) qui incarne le personnage principal, une femme dans la soixantaine qui a tout perdu dans la crise économique de 2008. Elle décide de prendre, en nomade, la route vers l’Ouest… Très, très prometteur.

Arrêt sur image

Grosse semaine pour Josh Brolin. En plus de fêter ses 51 ans mardi, l’acteur américain se joint à la distribution de Dune, de Denis Villeneuve. Ce ne sera pas la première fois que le réalisateur québécois le dirige. Les deux hommes ont collaboré sur Sicario (2015). Brolin, un acteur polyvalent, s’est fait remarquer, entre autres, dans la peau de George W. Bush (W. L’improbable président d’Oliver Stone en 2008) et de Llewelyn Moss (Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme, des frères Coen, 2007). Dans Dune, Brolin incarnera Gurney Halley, mentor et maître de guerre de Paul Atreides (Timothée Chalamet).