La liste: 5 films qui n’auraient pas dû gagner l'Oscar

1  Agents troublesThe Departed (Martin Scorsese, 2007)

L’Oscar accordé à ce film se voulait la façon de rendre hommage à un grand cinéaste jamais récompensé. Sauf qu’il aurait fallu le faire bien avant, pour des œuvres autrement plus puissantes comme Les affranchis (Goodfellas) ou Taxi Driver. Pendant ce temps, le bouleversant Babel restait sur le carreau.

2  Shakespeare et Juliette / Shakespeare in Love (John Madden, 1999)

D’un côté, «une bluette aussi inepte qu’inoffensive» comme l’écrivait Le Monde; de l’autre, un mémorable film de guerre signé Steven Spielberg, Il faut sauver le soldat Ryan. À une époque où le pot n’avait pas encore été légalisé, l’Académie a choisi… le premier. Pour la petite histoire, le coproducteur du film était un certain Harvey Weinstein, qui en menait très large à l’époque, et pas seulement dans les chambres à coucher…

3  Impitoyable / Unforgiven (Clint Eastwood, 1993)

Si ce western très ordinaire de Clint Eastwood l’a emporté, il faut en chercher la raison dans la faiblesse des autres candidats. Auriez-vous préféré The Crying Game, Des hommes d’honneur, Retour à Howards End ou Parfum de femme?

4  Miss Daisy et son chauffeur / Driving Miss Daisy (Bruce Beresford, 1990)

Bien sympathique, cette histoire d’une vieille dame et de son chauffeur noir, mais levez la main ceux qui en gardent un souvenir mémorable? À l’inverse, un collège huppé, un certain professeur de lettres nommé John Keating, carpe diem, ô capitaine mon capitaine, ça vous dit quelque chose?

5  Kramer vs Kramer (Robert Benton, 1980)

Il était fort touchant, Dustin Hoffman, en père séparé apprenant à se dépatouiller à temps plein avec son gamin, mais préférer sa découverte de la conciliation travail-famille au chef-d’œuvre de Francis Ford. Coppola, Apocalypse Now? S’cusez, mais on ne comprend toujours pas.