Le film «La douleur», avec Benoît Magimel et Mélanie Thierry (photo) qui incarne Duras, a été vendu par TF1 Studio à l’international, et est distribué aux États-Unis par Music Box Films depuis la fin du mois d’août.

«La douleur» représentera la France aux Oscars

PARIS — «La douleur», un film d’Emmanuel Finkiel d’après un texte éponyme de Marguerite Duras sur la Seconde Guerre mondiale, représentera la France aux Oscars 2019, a annoncé le Centre national du cinéma (CNC) français.

«La commission chargée de désigner le film qui représentera la France à l’Oscar 2019 du meilleur film en langue étrangère vient de désigner La Douleur», a indiqué vendredi soir dans un communiqué le CNC, qui a soutenu le film.

Le film, «qui a séduit près de 350 000 spectateurs en France» selon le CNC, est basé sur un récit de la romancière française Marguerite Duras sur le retour de son mari Robert Antelme des camps de concentration.

Robert Antelme, qui fait partie comme Duras du groupe de résistance de l’ancien président François Mitterrand est arrêté le 1er juin 1944, emprisonné à Compiègne, puis déporté à Buchenwald et Dachau.

Pendant des mois, la romancière se consume dans l’attente et lorsqu’il revient, elle découvre «trente-huit kilos répartis sur un corps d’un mètre soixante-dix-huit» avec seule la tête, «hagarde, mais sublime» émergeant «de ce charnier».

Le réalisateur avait confié que plusieurs passages touchaient à l’innommable, au «non filmable».

Le film, avec Benoît Magimel et Mélanie Thierry qui incarne Duras, a été vendu par TF1 Studio à l’international, et est distribué aux États-Unis par Music Box Films depuis la fin du mois d’août.

Une dizaine d’oeuvres de Duras ont été adaptées au cinéma, y compris par la romancière, dont India Song et L’amant, nommé dans la catégorie meilleure photographie aux Oscars de 1993.