Shawn Mendes amène ses fans dans les coulisses de sa dernière tournée mondiale dans le documentaire <em>In Wonder</em>.
Shawn Mendes amène ses fans dans les coulisses de sa dernière tournée mondiale dans le documentaire <em>In Wonder</em>.

In Wonder : La vie rêvée de Shawn Mendes *** [VIDÉO]

Geneviève Bouchard
Geneviève Bouchard
Le Soleil
CRITIQUE / À quelques jours de la sortie de son quatrième album, la vedette canadienne Shawn Mendes invite ses fans dans les coulisses de sa dernière tournée mondiale dans le documentaire In Wonder, en ligne sur la plateforme Netflix. Sans être inintéressant, le résultat ne prend pas beaucoup de risques et s’avère plutôt lisse, à l’image du personnage public porté par le populaire chanteur.

Pendant un an marqué par une tournée internationale de plus de 100 dates, Mendes s’est fait suivre par des caméras : sur scène, dans sa loge, à son appartement torontois ou dans la maison familiale de Pickering en Ontario, là même où il s’est fait remarquer à l’adolescence en publiant des vidéos sur Vine. Il n’en fallait pas plus pour lancer une carrière qui récolte depuis un succès fulgurant.

On a été à même de le constater lors de son passage sur les plaines d’Abraham en 2018. Le documentaire réalisé par Grant Singer montre que l’auteur-compositeur-interprète est précédé du même degré d’enthousiasme — voire d’hystérie! — partout où il va. Aux États-Unis, en Europe ou en Amérique latine, sa venue est accueillie au son des cris stridents de ses jeunes fans.

C’est à elles (le féminin l’emporte sans équivoque) que s’adresse principalement ce film, dans lequel on n’apprend au final pas grand-chose. On a souvent vu des artistes s’ouvrir beaucoup plus dans des documentaires musicaux. On peut notamment citer Some Kind of Monster, qui a raconté le cauchemardesque — et interminable — enregistrement de l’album St. Anger de Metallica. Ou plus récemment Miss Americana, dans lequel Taylor Swift partageait plusieurs faiblesses et blessures avant de prendre la parole sur des enjeux importants à ses yeux.

Shawn Mendes et sa compagne Camila Cabello dans le documentaire In Wonder.

Dans In Wonder, l’histoire s’avère plutôt mince et pas si captivante si on ne s’avoue pas fan de Mendes. On y voit un jeune homme qui travaille fort, qui cultive une image de gars simple, mais dont certains commentaires nous révèlent qu’il ne se prend pas pour un pied de céleri. En même temps, avec l’immense succès qu’il obtient, pourquoi le devrait-il?

Aux côtés de sa compagne, Camila Cabello, de ses parents ou de sa sœur, Shawn Mendes se révèle, mais pas tant. Pas besoin d’inventer un grand scandale là où il n’y en a pas, certes. Mais la seule vraie péripétie survient lorsqu’il doit annuler un spectacle en fin de tournée à cause de problèmes de gorge.

Bien sûr, on sent ici la soupe promotionnelle : Mendes lancera la semaine prochaine Wonder, son quatrième album studio. Quoi de mieux pour attiser l’impatience de son public que ce film, qui nous convie à quelques reprises en studio? Évidemment que tout est calculé. Mais ses fans y trouveront quand même leur compte, notamment dans ces moments partagés avec ses proches ou ces extraits de concerts à l’ambiance électrisante. Ça se passait avant 2020… De quoi nous rappeler une nouvelle fois tout ce dont le coronavirus nous a privés.

Au générique

Cote : ***

Titre : Shawn Mendes : In Wonder

Genre : documentaire

Réalisateur : Grant Singer

Durée : 1h23