Hors champ

La citation de la semaine
«Il ne faut jamais que ça devienne personnel.»
- L'agent Stan Hurley (Michael Keaton), qui explique à sa recrue Mitch Rapp (Dylan O'Brien) qu'il ne doit pas laisser ses émotions prendre le dessus quand il affronte un agent étranger dans Assassin américain de Michael Cuesta
Premières images
Les films de zombies sont à la mode, mais on pourrait difficilement taxer Robin Aubert d'opportuniste. Le réalisateur québécois s'est déjà attaqué au film de genre avec Saints-Martyrs-des-Damnés (2005), mais cette fois, il se donne à fond. Comme on peut le voir dans ce premier extrait crépusculaire. C'est le Festival de Toronto (TIFF) qui a eu l'honneur de la première mondiale de ce drame d'horreur qui se déroule dans un village reclus du Québec. Les échos sont plutôt bons. Et la distribution très solide: Brigitte Poupart, Marc-André Grondin, Monia Chokri, Micheline Lanctôt, Marie-Ginette Guay... Très hâte. Sortie prévue: automne 2017
Zoom
On l'a souvent décrit comme le meilleur acteur de l'histoire sans nomination aux Oscars. Cette injustice envers Donald Sutherland sera bientôt corrigée. L'acteur canadien pince-sans-rire recevra un prix hommage de l'Académie pour l'ensemble de sa carrière le 11 novembre. Dans une carrière sur cinq décennies, il a tenu quantité de rôles marquants, notamment dans Without Limits (Robert Towne, 1998), où il joue l'entraîneur intransigeant du coureur Steve Prefontaine. En passant, l'acteur de 82 ans, qui était sur le jury au Festival de Cannes 2016, a bon pied bon oeil. Et il tourne encore! Bravo!
Retour en arrière
Il y a 50 ans, mercredi, qu'est apparu sur le grand écran un des couples de malfrats les plus mythiques du cinéma : Bonnie et Clyde. L'incandescente Faye Dunaway et le polyvalent Warren Beaty interprètent le duo légendaire, devant la lentille d'Arthur Penn (Alice's Restaurant, 1969). Film-culte précurseur du nouveau cinéma américain, le drame brise bien des tabous cinématographiques. La sanglante scène finale est devenue iconique - peut-être pas pour les bonnes raisons. Mais même encore aujourd'hui, Bonnie et Clyde laisse un souvenir impérissable.
Arrêt sur image
On peut dire ce qu'on voudra de Brian de Palma, qui a eu 76 ans lundi, mais personne ne peut lui enlever sa véritable maestria à la réalisation. Le cinéaste est capable de s'approprier tous les genres et les mettre à sa main: horreur (Carrie); suspense (Blow Out); gangsters (Scarface); action (Mission: Impossible)... On a souvent évoqué l'influence d'Hitchcock, mais l'Américain est un cinéphile érudit. Son clin d'oeil appuyé à la scène de l'escalier du mythique Cuirassé Potemkine (Eisenstein, 1925) dans Les incorruptibles (1987) est un délice.