Hors champ

La réplique de la semaine
«Tu me parles de DVD, je te parle de crise existentielle.» 
- Jean-François (Marc Labrèche) à un vendeur (Marc Fournier) d'une boutique d'électronique dans le segment Le lecteur, réalisé par Marc Labrèche, dans le film 9.
Retour en arrière
Tom Hanks se glisse dans la peau du capitaine Chesley «Sully» Sullenberger, le nouveau long métrage de Clint Eastwood qui prend l'affiche aujourd'hui. Le pilote est devenu célèbre en 2009 lorsqu'il a posé son appareil sur la rivière Hudson, au large de New York, et sauvé la vie de ses 155 passagers. Ce n'est pas la première fois que le célèbre acteur survit à un écrasement d'avion au cinéma: il a incarné Chuck Noland dans l'immense succès popuplaire Seul au monde (Robert Zemeckis, 2000), rôle qui lui a valu un Golden Globe. Vous souvenez-vous de Wilson?  https://www.youtube.com/watch?v=nJ-n-dMlevg
Première image
Denzel Washington et Viola Davis tiennent les rôles principaux de Fences, adaptation d'une pièce qui leur a valu chacun un Tony d'interprétation après son passage sur Broadway. Le dramaturge August Wilson, vainqueur d'un Pulitzer pour celle-ci, a écrit le scénario avant son décès. C'est Washington qui réalise ce film à propos des difficultés d'un homme noir à élever sa famille, dans les années 50. Sortie prévue: 25 décembre.
Arrêt sur image
Il y a 18 ans décédait le grand maître du cinéma japonais, Akira Kurosawa. Je me rappelle, lors de mes études universitaires, le choc de la découverte de son oeuvre, puis l'admiration profonde de sa maîtrise cinématographique et du montage. On ne compte plus le nombre de réalisateurs qui se réclament de son génie. Son film le plus connu, Les sept samouraïs (1954), un de ses chefs-d'oeuvre parmi ses 30 longs métrages, a inspiré Les sept mercenaires (1960), le grand western de John Sturges. Une nouvelle version, signée Antoine Fuqua, était le film d'ouverture du festival de Toronto (TIFF) jeudi et sera sur nos écrans le 23 septembre. La mémoire de Kurosawa se perpétue...