Hors champ

La citation de la semaine
«Tsé, c'est pas grave si t'es une Anglaise. C'est pas de ta faute.»
- Mimi (Anthony Bouchard), qui a kidnappé une vieille femme avec sa grande soeur de 12 ans dans Les rois mongols de Luc Picard.
Premières images
Mère!, le nouveau film de Jennifer Lawrence réalisé de main de maître par Darren Aronofsky, a déconcerté beaucoup de gens par son audace. Le prochain, plus conventionnel si on se fie à la bande-annonce, devrait obtenir de meilleurs résultats au box-office. D'autant que dans Red Sparrow, la talentueuse actrice se glisse dans la peau d'une espionne qui doit se servir de ses charmes comme arme... JLaw retrouvera le réalisateur d'Hunger Games, Francis Lawrence, et une distribution haut de gamme comprenant Joel Edgerton, Mary-Louise Parker, Matthias Schoenaerts, Jeremy Irons et Charlotte Rampling. Sortie prévue: 2 mars 2018
Zoom
La France a annoncé cette semaine que 120 battements par minute sera son représentant pour l'Oscar du film en langue étrangère. Le drame historique de Robin Campillo, surprenant Grand Prix à Cannes vu son traitement (laborieux) du manque d'aide aux sidéens dans les années 80, rejoint des candidats de poids comme The Square (Suède), Palme d'or à Cannes; Corps et âme (Hongrie), lauréat de l'Ours d'Or au Festival de Berlin; Happy End (Autriche) de Michael Haneke, déjà reparti avec la statuette dorée en 2013 avec Amour, ou même In The Fade (Allemagne). Le film qui représentera le Canada sera dévoilé le 25 septembre.
Retour en arrière
Il y a 25 ans, lundi, sortait le film emblématique de la génération grunge: Célibataires (Singles), de Cameron Crowe. L'ex-journaliste du Rolling Stone a créé une trame basée sur les aspirations d'un groupe de Seattle qui s'apprête à devenir la prochaine sensation. Un band fictionnel, avec Matt Dillon dans le rôle du chanteur, mais avec trois gars de Pearl Jam aux instruments. Crowe a su capturer l'âme de l'époque, la musique, la révolte, mais aussi les abus. Avec, en prime, des prestations de Soundgarden et d'Alice in Chains qui appartiennent maintenant à l'histoire. Les deux chanteurs sont décédés depuis...
Fondu au noir
Le légendaire Harry Dean Stanton est décédé le 15 septembre à l'âge vénérable de 91 ans. L'acteur, qui s'est fait connaître pour ses solides incarnations dans des rôles secondaires et obtenu la reconnaissance des plus grands réalisateurs, est passé à la vitesse supérieure en 1984 dans Paris, Texas, le chef-d'oeuvre de Wim Wenders. Ironiquement, Stanton a servi d'inspiration à Lucky, de John Carroll Lynch, film qui retrace le parcours spirituel d'un nonagénaire athée ainsi que d'excentriques personnages habitant une ville désertique. La sortie est prévue pour le 27 octobre.