Hors champ

La réplique de la semaine
«S'il n'y a pas de rêves dans la vie, il n'y a pas de vie.» 
- Christian des Pallières dans le documentaire Les pépites de Xavier de Lauzanne
Premières images
Le premier Kingsman (2014) a fait forte impression avec sa parodie de films d'espionnage typiquement british. La suite, intitulée Le cercle d'or, promet d'être encore plus originale. Tout est permis dans cet univers délirant, où il y a de l'action et de l'humour noir. À preuve, le personnage d'Harry (le suave Colin Firth) semble revenu d'entre les morts... La bande-annonce extravagante nous révèle beaucoup de moyens, de séquences explosives et de pastiches. Reste à voir si le film succombera à la malédiction de la suite, généralement plus terne et moins originale que la première mouture. Sortie prévue: 22 septembre.
Arrêt sur image
Al Pacino a fêté ses 77 ans mardi. Un des plus grands acteurs du XXe siècle, capable d'incarner tous les rôles avec autant d'intensité que de présence, il est le genre qui commande le regard du spectateur dès qu'il est à l'écran. Contrairement à d'autres, il a su éviter, la plupart du temps, les rôles discutables. On se souvient beaucoup de ses rôles marquants : son froid et taciturne Michael Corleone (vidéo), le survolté Serpico, le déjanté Tony Montana... Pourtant, aucun de ceux-ci ne lui a valu l'Oscar d'interprétation. Il l'a obtenu à sa septième nomination, pour son extravagante performance dans Parfum de femme (Scent of a Woman, 1992). On n'est pas à une bizarrerie près avec l'Académie.
Retour en arrière
Il aura fallu 17 ans, mais les admirateurs de M. Night Shyamalan auront enfin leur suite de L'indestructible (Incassable, vidéo). Ceux qui ont vu Divisé (Split) cet hiver s'en doutaient un peu. Parce que Glass se basera sur un amalgame des deux longs métrages, a annoncé le réalisateur sur les réseaux sociaux. Outre James McAvoy et Anya Taylor-Joy, dans le film le plus récent, Bruce Willis et Samuel L. Jackson reprendront leurs rôles respectifs pour ce suspense complètement fou, selon son auteur. La date de sortie est même déjà connue: 18 janvier 2019. Divisé a marqué un certain retour en forme du cinéaste du film-culte Le sixième sens (1999). On verra.
Fondu au noir
Le décès de Jonathan Demme mercredi, à l'âge de 73 ans, a profondément ému la planète cinéma. Les hommages nombreux ont souligné l'éclectisme et l'humanisme du réalisateur de Something Wild (1986) et du Mariage de Rachel (2008). Dans l'imaginaire populaire, Demme est le cinéaste du Silence des agneaux (1991), qui a gagné cinq Oscars, dont meilleur film, réalisateur et scénario adapté. Il se distinguait aussi par son goût musical dans ses trames sonores - il a signé d'ailleurs le légendaire documentaire Stop Making Sense (1984) sur les Talking Heads. Surtout, il fut un réalisateur engagé : il a tourné Philadelphia (1993) pour déstigmatiser le V.I.H./sida et l'homosexualité. Une grande perte.