Hors champ

La réplique de la semaine
«Ma fille, c'est notre destin. Tout le monde doit se marier.»
- La mère de Nojoom à sa fille de 10 ans pour justifier le fait qu'elle doit s'unir à un homme qui pourrait être son père dans Moi Nojoom, dix ans, divorcée de Khadija Al-Salami.
Premières images
Les films du grand Werner Herzog se rendent de plus en plus difficilement jusqu'à nous, mais gardons espoir pour celui-là, une fiction plus «classique». Salt and Fire, un drame environnemental, suit les traces de Laura (Veronica Ferres) et Fabio (Gael Garcia Bernal). Les deux écologistes débarquent en Bolivie pour étudier un volcan dont l'éruption menace la Terre. Ils seront un temps contrés par un industriel (Michael Shannon) avant qu'il ne se joigne à eux pour éviter l'apocalypse. Il semble qu'une sortie américaine, donc ici aussi, soit prévue pour 2017. Croisons les doigts.
En tournage
Déjà plus de trois ans se sont écoulés depuis le choc de la Palme d'or remporté par La vie d'Adèle. Un long silence cinématographique, mais, heureusement, on apprend qu'Abdellatif Kechiche (photo) a commencé à tourner sur la Côte d'Azur, dans la plus grande discrétion, son sixième long métrage. On ne sait rien de la distribution. Il s'agit par contre de la libre adaptation du roman La blessure, la vraie d'Antoine Bégaudeau. L'histoire est centrée sur un jeune réalisateur à qui la vie offre soudainement plusieurs choix: sa nouvelle flamme, son projet de film ou les avances de la femme de son producteur... Peut-on s'attendre à une première à Cannes?
Fondu au noir
Andrzej Wajda est décédé dimanche à l'âge de 90 ans. Ce décès, c'est aussi celui d'une certaine conscience polonaise face au mensonge communiste. En plus d'une cinquantaine de films, il a marqué l'histoire du cinéma mondial, sa carrière exceptionnelle étant soulignée, entre autres, d'un César, d'un Oscar, d'un Lion d'or et d'un Ours d'or d'honneur. On retiendra son très fort diptyque L'homme de marbre (1977) et L'homme de fer (Palme d'or, 1981); Cendres et diamants (1958); Les possédés (1988) ainsi que son Danton (1983) avec Gérard Depardieu dans le rôle-titre. Une grande perte dans une année qui en contient beaucoup trop.
Retour en arrière
Un succès n'attend pas l'autre pour Dany Boon, la vedette de Radin!, qui prend l'affiche ce vendredi au Québec. Après deux semaines, le long métrage a déjà plus de 1,5 million d'entrées en France. Rien pour menacer son record absolu de 20,5 millions, il y a déjà huit ans, réalisé par le fameux Bienvenue chez les Chti's... À (re)voir en prévision de la suite prévue pour 2018.