Plusieurs automobiles des années 60 seront utilisées pour le tournage de la minisérie. Elles se trouvent dans le stationnement de l'église Saint-Luc de Forestville.

Hollywood débarque à Forestville

Après des semaines de préparatifs, c'est dimanche que s'amorcera à Forestville le tournage de La vérité sur l'affaire Harry Quebert, une minisérie de 10 épisodes. Toute la Haute-Côte-Nord est fébrile.
Outre l'équipe des décors, installée depuis plusieurs jours, autour de 175 personnes sont attendues pour le tournage de cette minisérie de 10 épisodes, tournage qui devrait s'étirer sur deux semaines.
Surplombant la plage de la Baie verte, site qui a retenu l'attention des responsables de l'équipe de production, s'élève un vaste décor qui évoque la maison d'un des protagonistes de ce roman du Suisse Joël Dicker, Grand prix du roman de l'Académie française et prix Goncourt des lycéens en 2012. Difficile toutefois de s'approcher des lieux, à moins de s'aventurer sur le fleuve.
Comme Le Soleil l'avait révélé, c'est le réalisateur bien connu Jean-Jacques Annaud qui dirigera le tournage de La vérité sur l'affaire Harry Quebert. Annaud a notamment signé La guerre du feu, Stalingrad et Le nom de la rose. L'identité des acteurs qui seront au générique de cette production d'ampleur hollywoodienne n'a pas encore été dévoilée.
Le réalisateur Jean-Jacques Annaud (deuxième à partir de la gauche, en veston clair) a débarqué vendredi à l'aéroport de Forestville.
Évidemment, tous les hôtels sont pleins à Forestville pour les prochains jours. Plusieurs personnes doivent loger aux Escoumins, une soixantaine de kilomètres plus à l'est. Une quarantaine de maisons, logements ou chalets du secteur ont également été loués par des résidents à l'équipe de production.
1 million $ en retombées
Forestville, une communauté d'un peu plus de 3000 personnes, espère au moins un million de dollars en retombées de ce tournage. Certaines entreprises de la municipalité entendent bien en bénéficier en tentant de répondre aux moindres besoins de ces visiteurs inhabituels en Haute-Côte-Nord.
Aussi, plusieurs dizaines de figurants locaux, dont des pompiers et des policiers, auront l'occasion de participer directement au tournage et de peut-être se voir à l'écran un jour.
Avant d'arrêter leur choix sur Forestville, les gens chargés du repérage auprès de la production de la série avaient également visité de nombreuses plages du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et du nord-est des États-Unis. Celle de la Baie verte répondait le mieux à leurs critères.