Le 21 septembre, la salle de Place D'Youville accueillera une autre performance, beaucoup plus audacieuse : la projection de Birdman avec le percutionniste virtuose Antonio Sánchez.

Deux ciné-concerts au FCVQ

Signe indéniable que le Festival de cinéma de la Ville de Québec (FCVQ) approche à grands pas, on a levé le voile sur une partie de la programmation. Les cinéphiles auront droit à deux ciné-concerts pour cette septième édition, qui se déroulera du 13 au 23 septembre : le fabuleux Birdman d'Iñárritu accompagné à la batterie et le classique La passion de Jeanne d'Arc de Dreyer à l'orgue.
Les projections accompagnées en direct par un ou des musiciens sont un peu devenues une «signature» au FCVQ. Le succès remporté par Le fantôme de l'opéra, en 2015, et La ruée vers l'or, l'an passé, a convaincu la direction de se lancer à nouveau avec le dernier film muet de Carl Theodor Dreyer.
C'est aussi un «symbole» du goût du risque du Festival de cinéma de la Ville de Québec, estime Ian Gailer. «Ça démontre qu'on veut essayer des choses. Et il n'y a pas vraiment de festival qui veut occuper cette niche du cinéma rétro vivant», indique le fringant directeur général à propos de La passion de Jeanne d'Arc.
Karol Mossakowski
Ce chef-d'oeuvre (1927) du cinéma mondial sera présenté au Palais Montcalm (le 15 septembre) dans une version restaurée. Il aura droit à un accompagnateur réputé à l'unique orgue Casavant de Québec : Karol Mossakowski. Le jeune prodige a remporté plusieurs prix internationaux. «Je l'ai vu [au festival du film] à La Rochelle, j'étais scié.» Après une tentative infructueuse, l'an passé, en raison d'un conflit d'horaire, le FCVQ a réussi un bel exploit.
Le 21 septembre, la salle de la place D'Youville accueillera une autre performance, beaucoup plus audacieuse : la projection de Birdman (2014) avec Antonio Sánchez. Le batteur virtuose du Pat Metheny Group depuis 15 ans a entièrement composé la bande originale qu'il interprétera en direct. 
«C'est une tendance qui émerge. Le film contient toute la bande-son, mais on retire la trame sonore.» Ian Gailer croit qu'il y a un public pour cette présentation, «une grosse affaire avec un des meilleurs batteurs du monde».
Quatre fois Oscarisé
Le spectaculaire long métrage d'Alejandro González Iñárritu, quatre fois récompensé aux Oscars dont meilleurs film et réalisateur, suit les tribulations de Riggan Thomson (Michael Keaton), acteur en pleine crise existentielle. Le drame est aussi une méditation sur le cinéma.
Les billets pour ces ciné-concerts sont en vente sur le réseau Billetech. Le reste de la programmation de la septième édition sera dévoilé plus tard cet été.