Debbie Reynolds (à droite) et sa fille, Carrie Fisher, en 2007

Debbie Reynolds décédée d'un AVC

Debbie Reynolds est morte à la suite d'un accident vasculaire cérébral (AVC) tandis que sa fille, Carrie Fisher, a succombé à un arrêt cardiaque, selon l'information indiquée sur leur certificat de décès.
Le département de la santé publique du comté de Los Angeles a délivré le certificat de décès de Debbie Reynolds au nom de Mary Frances Reynolds. L'Associated Press en a obtenu une copie mardi.
Comme «cause du décès», on indique «hémorragie intracérébrale», un type d'AVC causé par un saignement dans le cerveau plutôt que celui, plus commun, provoqué par un caillot. Le certificat ajoute l'hypertension artérielle comme cause initiale.
Debbie Reynolds est morte le 28 décembre, à l'âge de 84 ans, au centre médical Cedars-Sinai, lit-on sur le certificat.
L'actrice avait souffert d'un problème médical urgent alors qu'elle planifiait une cérémonie commémorative pour sa fille, Carrie Fisher, morte la veille.
Le certificat de décès de cette dernière, obtenu lundi, indique comme cause du décès: «arrêt cardiaque/différé». La mention «différé» signifie que le coroner devra mener une enquête plus approfondie, généralement sous forme d'examens toxicologiques qui peuvent nécessiter plusieurs semaines.
Carrie Fisher a elle aussi souffert d'un problème médical urgent, alors qu'elle était à bord d'un avion la transportant de Londres à Los Angeles, le 23 décembre. Elle est morte quelques jours plus tard, le 27 décembre, à l'âge de 60 ans, au centre médical Ronald Reagan de UCLA, indique le certificat de décès.