Chris Pratt reprend du service dans Gardiens de la galaxie 2.

Big bang au box office pour les Gardiens de la galaxie 2

Plus de 145 millions de dollars pour leur premier week-end : c'est un retour en forme de big bang pour les Gardiens de la galaxie et de quoi énerver Vin Diesel et l'équipe de Rapides et dangereux relégués à la deuxième place.
Baptisé tout simplement Les Gardiens de la Galaxie 2, ce film est promis à un avenir radieux même si la critique le juge parfois moins drôle que le premier volet sorti à l'été 2014. Il a engrangé 238 millions dans le monde.
Le premier opus avait encaissé 94 millions le premier week-end aux États-Unis et au Canada et rapporté 770 millions au total dans le monde.
Le réalisateur James Gunn a repris sa place derrière les caméras pour ces nouvelles péripéties du groupe d'aventuriers spatiaux.
Les Gardiens tentent cette fois de maintenir la cohésion de leur famille de substitution à un moment où le chef de la bande, incarné par Chris Pratt, est confronté à des problèmes familiaux après sa rencontre avec son père (Kurt Russell), mi-dieu mi-planète vivante.
Le huitième volet de la saga Rapides et dangereux arrive juste derrière avec 8,53 millions de dollars à sa quatrième semaine (207,14 millions depuis la sortie) et il a dépassé le seuil du milliard de dollars de recettes mondiales. Cette super production au budget estimé à 250 millions de dollars rentre donc largement dans ses frais.
Le bébé boss remontre d'un cran en sixième semaine profitant peut-être d'un week-end pluvieux dans une  partie des États-Unis. Le film d'animation du studio Dreamworks prend 6,2 millions (156,7 millions au total).
How to be a latin lover, comédie réalisée par Ken Marino avec notamment Eugenio Derbez et Kristen Bell, perd deux places par rapport à la belle performance réalisée la semaine dernière (5,2 millions de dollars ce week-end et 20,6 au total).
La Belle et la Bête remonte d'un cran avec 4,9 millions de recettes (487,6 millions en 8 semaines).