Antonio Banderas a été victime d'une crise cardiaque en janvier.

Antonio Banderas ralentit la cadence après une crise cardiaque

L'acteur espagnol Antonio Banderas a affirmé qu'il avait décidé d'arrêter de fumer et de ralentir son rythme de travail après avoir été victime d'une crise cardiaque en janvier.
«Au moins, quelque chose de bon est sorti de cette histoire : j'ai arrêté de fumer, sans avoir recours à des pilules ou quoi que ce soit. C'est fini!» a confié l'acteur de 56 ans dans un entretien au quotidien espagnol Diario Sur publié dimanche.
«Je vais continuer à travailler, mais je vais le faire à un autre rythme. Je vais me donner de l'espace, prendre du temps entre chaque film, et avant tout faire le saut en avant que j'attends depuis longtemps, à savoir passer derrière la caméra, écrire mes scénarios, et cela me donnera du temps», a-t-il expliqué au journal. Antonio Banderas, devenu célèbre sous la direction du réalisateur Pedro Almodovar avant de faire carrière aux États-Unis (Philadelphie, Le masque de Zorro), a révélé en mars qu'il avait souffert d'une crise cardiaque en janvier et subi une opération pour la pose de trois endoprothèses vasculaires. Selon le comédien, son ex-femme, l'actrice américaine Melanie Griffith, l'a appelé «quasiment tous les jours» durant cette période difficile. Il a actuellement une relation avec une conseillère en investissements néerlandaise de 36 ans, Nicole Kimpel.
«J'ai toujours une excellente relation avec (Melanie Griffith) et Nicole l'adore. Nous dînons tous les trois ensemble», a-t-il raconté. Antonio Banderas et Melanie Griffith, 59 ans, ont annoncé en 2014 qu'ils avaient décidé de divorcer «de manière amicale et affectueuse». Il s'agissait du deuxième divorce pour Banderas, qui a été marié huit ans à l'actrice espagnole Ana Leza, dont il avait divorcé en 1996 pour se marier avec Melanie Griffith.