À voir au FCVQ samedi

• Gueule d’ange, de Vanessa Filho (Palais Montcalm, 19h)

Marion Cotillard, dans un contre-emploi assumé, se glisse dans la peau d’une mère trash plus intéressée par son nouveau copain que sa fille de huit ans qu’elle abandonne à la maison. L’actrice force un peu le rôle, mais la petite est absolument touchante. Gueule d’ange était à Cannes en mai.

Une colonie, de Geneviève Dulude-De Celles (MNBAQ, 19h) 

ICi, ce n’est pas tant l’histoire — un récit initiatique à propos d’une ado qui cherche ses repères — que la cinéaste qui retient l’attention. Geneviève Dulude-De Celles, étoile montante du cinéma québécois, s’est fait remarquer pour la sensibilité de sa touche en documentaire. La colonie est son premier long en fiction.

Des histoires inventées, de Jean-Marc E. Roy (MNBAQ, 21h30) 

LA soirée incontournable du FCVQ 2018, le gala qui rend hommage au fantaisiste André Forcier avec la présentation du docufiction Des histoires inventées du tout aussi déjanté Jean-Marc E. Roy. Plusieurs des acteurs du grand cinéaste seront sur place.