Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
<em>30 jours ma</em><em>x</em> incarne l’archétype de la comédie franchouillarde niaise.
<em>30 jours ma</em><em>x</em> incarne l’archétype de la comédie franchouillarde niaise.

30 jours max : Parodie involontaire ** [VIDÉO]

Éric Moreault
Éric Moreault
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
CRITIQUE / 30 jours max incarne l’archétype de la comédie franchouillarde niaise diffusée pour boucher un trou dans la grille télé à une certaine époque. On s’étonne qu’un tel film puisse encore prendre l’affiche ici en 2021… Tellement qu’après 30 minutes, gros max, le spectateur aura demandé un remboursement.

Si ce n’était pas par conscience professionnelle, je n’aurais jamais eu la patience de me taper cette heure et demie d’inepties et de gags triviaux. On veut bien croire que Tarek Boudali (Épouse-moi mon pote) assume le côté ringard de ce navet qu’il a scénarisé et réalisé, mais il y a des limites à parodier bien involontairement la comédie policière qui se moque du film policier…

À côté de 30 jours max, la trilogie L’agent fait la farce (The Naked Gun) passe pour du génie. Oui, on exagère, mais pas plus que cette daube (tant qu’à faire franchouillard).

Pour ceux que ça intéresse ou qui aiment les films de série Z, Boudali incarne Rayane, un policier qui a les deux pieds dans la même bottine et un quotient limité. Son ex Linda (Reem Kherici, dans le rôle le plus insupportable des dix dernières années) en use et abuse, ses collègues se moquent ouvertement de lui.

Mais quand un médecin incompétent lui annonce qu’il ne lui reste que 30 jours à vivre, Rayane va changer d’attitude pour mieux profiter de la vie. Ce n’est que le début d’une enfilade de clichés, qui flirtent dangereusement avec le sexisme et le racisme à quelques occasions.

Pour impressionner Stéphanie (Vanessa Guide), dont il est secrètement amoureux (soupir), Rayane va se lancer à la poursuite d’un trafiquant malfaisant. Notre imbécile heureux n’a plus peur de rien, il n’en demeure pas moins un gaffeur de première. C’est bien entendu la belle qui va recoller les pots cassés (une superflic, forte et brillante, c’est au moins ça de pris).

Tarek Boudali réussit presque à nous rendre son personnage sympathique, probablement parce qu’on éprouve une forme de pitié mal placée.

Mention spéciale à José Garcia qui joue le rôle du méchant de service, Le rat. Le vétéran acteur approche une certaine crédibilité, ce qui n’est pas peu dire.

En passant, ne s’improvise pas réalisateur qui veut...

Aussi bien arrêter les frais à propos de ce film insignifiant et amateur qui vole au ras des pâquerettes.

30 jours max est présenté au cinéma.

Au générique

Cote : **

Titre : 30 jours max

Genre : Comédie

Réalisateur : Tarek Boudali

Acteurs : Tarek Boudali, Vanessa Guide, Philippe Lachereau

Durée : 1h28