Christo Vladimirov Javacheff,  mieux connu sous le nom de Christo, devant The Mastaba à Hyde Park à Londres en 2018.
Christo Vladimirov Javacheff,  mieux connu sous le nom de Christo, devant The Mastaba à Hyde Park à Londres en 2018.

Christo: Macron salue le «génie de la splendeur»

PARIS — L’artiste-plasticien Christo décédé dimanche avait «la folie des grandeurs et le génie de la splendeur», a réagi lundi le président français Emmanuel Macron, saluant des œuvres «qui transformaient les édifices et les paysages du monde en événements poétiques».

«Le président de la République et son épouse [Brigitte Macron]saluent l’œuvre de ce poète de l’espace aux visions grandioses et présentent à ses proches comme à ses admirateurs leurs condoléances attristées», souligne un communiqué.

Célèbre pour ses réalisations monumentales consistant notamment à emballer des monuments comme le Pont-Neuf à Paris et le Reichstag de Berlin, l’artiste né Christo Vladimirov Javacheff en Bulgarie est mort dimanche à l’âge de 84 ans.

«Faire éprouver la grandeur d’un monument ou d’un paysage, absorber les regards dans le drapé et l’ondoiement de ses étoffes, éblouir par la vivacité et le chatoiement de leurs couleurs : Christo recherchait toujours et partout l’émerveillement», ajoute le communiqué.

Ses années à Paris où il s’était installé en 1958 «furent celles de l’éclosion de son talent, de l’invention de ce geste qui allait devenir sa signature», est-il ajouté.

L’exposition que lui consacrera le centre Georges-Pompidou à Paris à partir du 1er juillet «sera alors comme l’hommage de la France à cet artiste qu’elle aimait et qui l’aimait», a affirmé le palais présidentiel.