Le groupe canadien spécialisé dans la reprise de chansons en chorale, Choir! Choir! Choir! à Toronto en 2017

Choir! Choir! Choir! invite les gens à chanter à la frontière américano-mexicaine

TORONTO — Le groupe canadien spécialisé dans la reprise de chansons en chorale, Choir! Choir! Choir!, se prépare à donner deux concerts simultanés à la frontière américano-mexicaine, dimanche.

Selon un événement affiché sur la billetterie en ligne Eventbrite, les chanteurs de tous les niveaux sont conviés à participer aux spectacles prévus au parc d'État Border Field à San Diego en Californie ainsi que dans la ville frontalière mexicaine de Tijuana.

Les fondateurs du groupe Choir! Choir! Choir! sont les musiciens canadiens Nobu Adilman et Daveed Goldman.

Le duo invite le public à se rassembler à un point de rencontre pour apprendre des harmonies et chanter gratuitement tous ensemble le temps d'un concert dans un lieu choisi.

Jusqu'à 500 participants pourront participer au spectacle de San Diego et un autre groupe de 300 participants pourront chanter à Tijuana.

Nobu Adilman, le chef d'orchestre, mentionne qu'il sera sur scène pour diriger la chorale à Tijuana pendant que son partenaire Daveed Goldman jouera de la guitare tout en dirigeant les choristes réunis à San Diego.

Aux deux endroits, les chorales vont entonner le succès de Beatles With a Little Help from My Friends.

«On ne veut pas en faire un événement politique», assure M. Adilman en entrevue téléphonique.

«Cet événement symbolise la communication, on veut que les portes restent ouvertes et que la conversation se poursuive. Nous sommes tous meilleurs lorsque l'on se rassemble pour célébrer ensemble et le simple geste de chanter ensemble est un déclencheur qui ouvre sur tellement de belles manières de connecter au-delà de la musique», a-t-il ajouté.

Le groupe prévoit filmer l'événement avec la collaboration de l'organisation ArtPower.

Les personnes intéressées à participer doivent s'inscrire en ligne, mais l'application ne garantit pas une place dans la chorale en raison du nombre limité.