L'une des oeuvres de Martin Bureau.

Carte blanche pour les Cowboys Fringants

L'entièreté du spectacle de ce soir sur les plaines d'Abraham prendra des airs de carte blanche. Car après le party de famille à la Lisa LeBlanc qui viendra chauffer les planches, les Cowboys Fringants offriront leur spectacle Octobre sur les Plaines, conçu spécialement pour le Festival d'été de Québec. Le Soleil s'est entretenu avec l'artiste visuel Martin Bureau, qui en signe les décors, afin d'en apprendre un peu plus sur la performance inédite de ce soir.
«Ça a été vraiment super le fun. Je le referais demain matin», lance sans équivoque Martin Bureau, créateur des oeuvres de renom L'incendie du parlement et L'enfer marche au gaz.
Concrètement, son apport au spectacle des Cowboys Fringants a consisté à rendre vivantes certaines de ses oeuvres existantes ainsi qu'à en créer des nouvelles pour accompagner les chansons du groupe. Il donne notamment l'exemple de son tableau Check Engine, dont les vagues s'animeront durant la performance du groupe.
Martin Bureau a également collaboré avec Normal Studio - dont il tient à souligner le travail - pour créer de nouvelles oeuvres animées.
«J'ai écouté toutes les chansons» du spectacle, explique-t-il, y associant certaines de ses oeuvres en fonction des thématiques abordées. «En fait, je me suis associé aux affinités du groupe.» Et en tant qu'artiste engagé, ses oeuvres ont tôt fait de trouver leur place dans l'univers des Cowboys Fringants.
Puisque le spectacle fera également une place de choix aux arts du cirque, Martin Bureau a pu choisir les chansons les plus engagées du groupe, laissant le côté festif - très présent chez les Cowboys - aux artistes de cirque. «On s'est partagé le spectacle. Le hasard a bien fait les choses», dit-il.
Il mentionne les chansons En berne et 8 secondes comme étant des exemples de ce avec quoi il a senti une affinité. On peut donc deviner qu'elles se feront entendre sur les Plaines ce soir.
«Il connaissait bien mon travail»
Originaire du Lac-Saint-Jean, mais résidant à Québec, Martin Bureau se réjouit d'avoir reçu une carte blanche du groupe pour sa contribution au spectacle Octobre sur les Plaines. «C'est Jérôme [Dupras], le bassiste du groupe, qui m'a approché. Il connaissait bien mon travail», explique l'artiste. Il ajoute les avoir consultés au tout début du processus pour mentionner dans quelle direction il se dirigeait, mais c'est tout. Le groupe lui-même verra le résultat pour la première fois ce soir.
Et pendant que les Cowboys s'en donneront à coeur joie sur la scène des plaines d'Abraham, Martin Bureau, lui, sera dans la zone VIP, à admirer le spectacle.