Cela faisait plus de deux ans que les organisateurs de l'événement négociaient avec l'agence de Bryan Adams afin de faire venir le chanteur à Rimouski.

Bryan Adams à Rimouski : la ville prise d'assaut par 25 000 spectateurs

Alors que Québec se relève à peine des mégastars qui sont passées par le Festival d'été, quelque 25 000 fans ont convergé vers Rimouski pour venir voir et entendre Bryan Adams à guichet fermé, samedi soir. Sous une température ressentie de 11 degrés Celsius, la star a su vite réchauffer l'atmosphère en attirant la plus grosse foule de l'histoire des 11e Grandes Fêtes Telus.
À sa quatrième chanson, la star internationale originaire de l'Ontario a lancé, en français : «Bonjour Rimouski. Ici, c'est un record historique pour le plus gros public à Rimouski!» Il n'en fallait pas plus pour que le public, en délire, s'écrie : «Bryan, Bryan, Bryan...!» 
Cela faisait plus de deux ans que les organisateurs de l'événement négociaient avec l'agence de Bryan Adams afin de faire venir le chanteur à Rimouski. Même si Les Grandes Fêtes Telus ont déjà accueilli, par le passé, The Offspring, CCR et Weezer, l'euphorie s'est emparée de l'équipe lorsqu'elle a eu la confirmation de la présence d'Adams.
La vedette semblait fébrile à l'idée de se diriger vers Rimouski. Sur ses comptes Instagram et Twitter, le chanteur avait écrit, dans la journée : «Bonjour Montréal, bonjour Québec, à bientôt à Rimouski pour le concert. Il fait beau, aujourd'hui.» La veille, il avait publié : «Je voyage au Québec avec ma mère Jane pour le gros spectacle de Rimouski.»
L'assistance, composée de spectateurs provenant de partout au Canada, des États-Unis, de la France et même du Japon, entonnait les chansons avec l'artiste. Plusieurs connaissaient par coeur toutes les paroles. «Vous chantez très bien en anglais, a d'ailleurs fait remarquer le chanteur. Maintenant, je vais chanter en français pour vous.» En formule acoustique, il a alors enchaîné Me voilà.
Le sujet de l'heure
Bryan Adams a attiré la plus grosse foule de l'histoire des Grandes Fêtes Telus de Rimouski avec environ 25 000 fans.
Tous les billets étaient vendus depuis plusieurs semaines. Ces derniers jours, c'était le sujet de l'heure sur les réseaux sociaux. Dans les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, plusieurs personnes trépignaient d'impatience à l'idée de venir voir leur idole. Samedi, Rimouski vibrait au rythme de l'Adamsmania. Certains spectateurs ont envahi le site dès 6h du matin pour être certains d'avoir une bonne place. Dans la capitale de l'Est-du-Québec, il était impossible de trouver un stationnement dans un périmètre de plusieurs kilomètres autour du parc Beauséjour, où se tenait l'événement en plein air. 
La ville profitait des retombées économiques, alors que les commerces et les restaurants étaient envahis. Toutes les chambres d'hôtels et les sites de camping affichaient complets, dont plusieurs depuis avril.
Jonas & The Massive Attraction a précédé Bryan Adams sur la même scène. La dernière fois où la rockstar ontarienne avait visité Rimouski, c'était en février 2001, lors d'une tempête. Il avait attiré environ 3500 personnes au Colisée Financière Sun Life. Lors de son spectacle au Festival d'été de Québec en 2014, les plaines d'Abraham étaient remplies. L'été dernier, le Centre Vidéotron était plein à craquer.
Pour Justine Matte de Québec, le spectacle de Bryan Adams représentait une belle surprise offerte par ses parents, qui lui ont annoncé le matin même qu'ils partaient vers Rimouski. «Il y a deux ans, j'avais fait un travail sur lui à l'école, raconte la jeune admiratrice de 12 ans. C'est mon idole. Je l'écoute sur YouTube et je danse sur ses chansons.»