Depuis 2013, des doutes planaient sur la fidélité de Jay-Z.

Beyoncé et Jay-Z: amour infidèle

Des rumeurs d’infidélité couraient depuis très longtemps à propos du couple superpuissant formé de Beyoncé et Jay-Z. Elles ont pris fin la semaine dernière à la suite d’une déclaration de monsieur lui-même, qui a admis avoir eu une relation extra-conjugale au magazine du New York Times.

«Le plus difficile est de voir la souffrance que tu as causée dans le visage de l’autre personne et d’avoir à assumer que tu en es responsable», a-t-il confié. Malgré la douleur, le couple, qui se fréquente depuis 2002, est resté ensemble. «[...] La plupart des gens ne passent pas au travers, le taux de divorce est autour de 50 % parce que les gens ne veulent pas travailler sur eux-mêmes. [...] Tu ne veux pas regarder à l’intérieur de toi, donc tu te sauves.» Depuis 2013, des doutes planaient sur la fidélité de Jay-Z. L’affrontement dans un ascenseur en 2014 avec la sœur de Beyoncé, Solange, a mis de l’huile sur le feu. Et le dernier album de Beyoncé, Lemonade, sorti en 2016, donnait des indices que les rumeurs étaient fondées. Dans sa dernière pièce, 4:44, Jay-Z semblait avouer ses torts, mais il n’en avait jamais parlé en entrevue auparavant. 

+

L’ART COMME THÉRAPIE

Pour traverser cette épreuve, le couple a utilisé l’art comme thérapie. Même s’il était très difficile pour eux deux d’entendre ce que l’autre avait à dire dans ses chansons. «Nous étions dans l’œil de la tornade et c’était très inconfortable, dit Jay-Z. Nous avons eu beaucoup de discussions. Je suis très fier de ce qu’elle fait et elle aussi est fière de moi.» Le rappeur et producteur de 47 ans a également consulté de son côté. «J’ai vraiment beaucoup appris de cette expérience», admet-il. Il explique qu’il avait érigé des murs autour de ses émotions en raison de son enfance difficile. Né à Brooklyn, il a grandi dans un milieu très pauvre, élevé par sa mère après que son père eut abandonné sa famille. La drogue et la violence ont fait partie de son enfance. «Même avec les femmes, tu ne dévoiles pas tes émotions alors tu ne connectes pas vraiment. Dans mon cas, le mal est profond. Et tout découle de ça : l’infidélité ...» Les choses semblent s’être replacées. Parents de Blue Ivy, 5 ans, Beyoncé et Jay-Z ont accueilli en juin les jumeaux Rumi et Sir. À la fin du mois d’août, ils s’offraient un manoir de 33 000 pieds carrés de 88 millions $ à Bel-Air. Selon le magazine Forbes, le couple aurait une «valeur nette» de plus d’un milliard de dollars.

Sources : New York Times, People, ET Canada, US Weekly, Wikipedia, Madame Figaro, Paris Match, Vogue

+

QUI A DIT?

«Une voiture de police»

— C’est le seul jouet que le prince George a demandé au père Noël dans une lettre que son père William a remis au bonhomme barbu en personne. George précisait qu’il avait été sage. Trop mignon!

+

EN CHIFFRES

Ed Sheeran

6,3 milliards: Ed Sheeran est sans contredit le roi de Spotify. Au cours de la dernière année, la musique de l’artiste britannique a été écoutée à 6,3 milliards de reprises sur la plateforme musicale. Son album Divide et sa chanson Shape of You se sont hissés au sommet des palmarès. Les quatre autres artistes les plus écoutés ont été Drake, The Weeknd, Kendrick Lamar et The Chainsmokers. Pour ce qui est des chansons, deux versions de Despacito, Something Just Like This (The Chainsmokers et Coldplay) et I’m the One (DJ Khaled) sont dans le top 5.

+

SUR LE WEB

Melania Trump

Le décor de Noël de la Maison-Blanche, dévoilé sur Twitter par la Première dame Melania Trump, a fait réagir et pas nécessairement favorablement. Qualifiée de «glauque», «digne de films de Tim Burton», la décoration n’a pas fait l’unanimité et a inspiré des internautes qui ont intégré avec Photoshop des personnages assez louches à la photo originale. Le thème mis de l’avant cette année était d’honorer les anciens présidents des États-Unis. Le magazine Vogue en a profité pour faire revivre en photos les 38 décors de Noël les plus spectaculaires de la Maison-Blanche, une tradition née en 1800 sous l’égide du président John Adams. On peut y voir l’époque de Bill Clinton, Ronald Reagan, Barack Obama, George W. Bush, George Bush père, Richard Nixon, Lyndon Johnson et John F. Kennedy, entre autres. En 1961, Jackie Kennedy a été la première à choisir un thème pour l’arbre de Noël qui se trouve dans la pièce bleue. Depuis, les premières dames ont cette responsabilité. goo.gl/uvtnY7