Le ténor José Carreras a assisté aux funérailles de celle qu’il considérait «la soprano la plus importante du XXe siècle».

Barcelone dit adieu à «sa» soprano Montserrat Caballé

BARCELONE — L’Espagne a dit adieu lundi à la diva de l’opéra Montserrat Caballé, disparue samedi à 85 ans, lors de funérailles à Barcelone en présence du musicien Jordi Savall, du ténor Jose Carreras et du chef du gouvernement espagnol.

À la demande de la soprano espagnole, surnommée «la superba», la cérémonie s’est déroulée en privé et dans l’intimité au funérarium de sa ville natale, où résonnaient des arias qu’elle avait chantées. 

«Pour moi, Montserrat a été la soprano la plus importante du XXe siècle, si quelqu’un pouvait s’en approcher, c’était Maria Callas», a déclaré à la presse l’artiste lyrique José Carreras, 71 ans. 

Montserrat Caballé avait ainsi pris plaisir à enregistrer un album avec le chanteur du groupe Queen, Freddie Mercury, ou à interpréter magnifiquement la chanson Hijo de la luna du groupe de pop-rock espagnol Mecano. 

Issue d’une famille modeste qui avait connu les expulsions immobilières dans l’après-guerre civile, Montserrat Caballé a été enterrée aux côtés de ses parents au cimetière de Sant Andreu, quartier populaire du nord de Barcelone.