L’ancien président américain Barack Obama sera l’invité du premier épisode de la nouvelle baladodiffusion de Michelle Obama, a annoncé vendredi l’ex-Première dame sur Twitter, avant le lancement du programme, le 29 juillet.
L’ancien président américain Barack Obama sera l’invité du premier épisode de la nouvelle baladodiffusion de Michelle Obama, a annoncé vendredi l’ex-Première dame sur Twitter, avant le lancement du programme, le 29 juillet.

Barack Obama premier invité de la nouvelle baladodiffusion de Michelle Obama

Agence France-Presse
NEW YORK — L’ancien président américain Barack Obama sera l’invité du premier épisode de la nouvelle baladodiffusion de Michelle Obama, a annoncé vendredi l’ex-Première dame sur Twitter, avant le lancement du programme, le 29 juillet.

Pour ce qui est présenté comme sa première saison, The Michelle Obama Podcast, diffusé en exclusivité sur Spotify, consistera en une série d’entretiens entre l’ancienne Première dame et ses proches, avec un seul invité par épisode.

La baladodiffusion est produite par la société créée en 2018 par le couple Obama, Higher Ground, qui a conclu des partenariats avec Spotify, mais aussi Netflix.

«Pour le premier épisode, je vais discuter avec quelqu’un dont vous reconnaîtrez probablement la voix instantanément», explique Michelle Obama dans la bande-annonce de l’émission.

Les Obama évoqueront, sans surprise, la pandémie de coronavirus et le mouvement de protestation né après la mort de George Floyd, selon le magazine spécialisé Variety, qui a pu écouter une partie de l’épisode.

Barack Obama a déjà été invité de baladodiffusions, le plus récemment en 2017 dans Pod Save America, où il avait été interviewé par ses anciennes plumes, les personnes qui l’aidaient à rédiger ses discours.

Déjà très populaire, Michelle Obama a fait sensation avec son livre Devenir, publié en novembre 2018 et qui s’est vendu à plus de 11,5 millions d’exemplaires dans le monde.

La sortie de l’ouvrage a été accompagnée par une série de conférences qui ont réuni des dizaines de milliers de personnes dans plusieurs pays, ainsi que par un documentaire, mis en ligne sur Netflix en mai.