Au-delà de la musique, c'est l'organisation «exemplaire» du FEQ et le «bon esprit du public québécois» que salue Les Inrocks.

Aucun autre laissez-passer émis pour la fin du Festival d'été

Le Festival d'été a écoulé l'ensemble des 128 000 laissez-passer qu'il avait mis en circulation cette année. Bien que le week-end qui s'amorce risque d'être fort achalandé avec des têtes d'affiche comme Duran Duran, Red Hot Chili Peppers et Rammstein, aucune autre unité ne sera disponible.
Des 120 000 laissez-passer mis initialement en vente, le Festival d'été avait fait monter ce chiffre, de manière officielle, à 125 000, puis en a ajouté 3000 autres au courant de la semaine.
«Si on veut garder l'aspect confort sur les Plaines, on doit s'en tenir a ça, soutient la porte-parole Luci Tremblay. On a fait des groupes de discussion, on a rencontré des festivaliers et on sait que le confort est quelque chose de très important.»
En ajoutant à ces chiffres la zone Signature, soit les nouveaux gradins installés sur les Plaines, ainsi que la zone Avant-Scène, c'est un total de 133 000 entrées payantes que le FEQ a obtenu cette année. S'il apparaît évident que d'autres laissez-passer auraient pu trouver preneur pour les trois derniers jours de l'événement, on ne semble nullement inquiet, au Festival, de se priver de revenus supplémentaires.
«Au contraire, assure Mme Tremblay. On a vendu beaucoup de laissez-passer et à cela, il faut ajouter les revenus des zones Signature et Avant-Scène »
L'émission de billets quotidiens demeure hors de question. Comme Le Soleil l'indiquait dimanche dernier, le FEQ a entièrement renoncé à cette idée pour l'année et même sur le long terme.
L'organisation paraît en revanche enchantée par l'arrivée des gradins. Est-ce à dire qu'il pourrait y en avoir davantage l'an prochain?
«Ça va faire partie du post-mortem, indique Luci Tremblay. Il faut voir les possibilités avec la Commission des champs de bataille. Mais c'est sûr qu'on voit que c'est un produit qui plaît. Ça va faire partie des choses qu'on va analyser à l'automne.»