Guillaume Canet joue le rôle d'un agriculteur écrasé par les dettes qui perd pied.
Guillaume Canet joue le rôle d'un agriculteur écrasé par les dettes qui perd pied.

Au nom de la terre: Broyé par la maudite machine agricole ****

Éric Moreault
Éric Moreault
Le Soleil
CRITIQUE / Bêtement résumé, Au nom de la terre raconte la chute d’un homme qui perd pied sous le poids de ses dettes et n’a plus rien auquel il peut s’accrocher, même sa famille aimante. Mais ici, c’est tout le contexte qui compte. Parce que Pierre Jarjeau est broyé par la maudite machine agricole qui le force à transformer la ferme familiale en industrie. En résulte un formidable et remuant drame social, superbement interprété et réalisé.