Au creux de l'oreille: prolongation jusqu'au 10 mai

L’initiative Au creux de l’oreille, par laquelle des comédiens entrent en contact avec des gens du public par téléphone le temps d’une lecture d’une quinzaine de minutes, a fait mouche ces derniers jours. Si bien qu’elle sera prolongée jusqu’au 10 mai.

Lancé à Paris par Wajdi Mouawad et le Théâtre de la Colline, le projet a été initié ici par les comédiennes Marie-Josée Bastien et Linda Laplante avec la collaboration du Théâtre Périscope, qui chapeaute les activités. 

Alors que les salles de spectacles sont désertées pour cause de pandémie de COVID-19, Au creux de l’oreille propose de faire vibrer l’art et de briser l’isolement par un appel téléphonique de 15 minutes pendant lesquelles un comédien fera la lecture à un ou des auditeurs qui auront pris rendez-vous au préalable. 

Depuis la semaine dernière, quelque 675 personnes ont profité des services bénévoles de 178 lecteurs ou lectrices. Jusqu’au 2 mai, des appels pourront être logés du mardi au samedi de 16h à 20h. Du 4 au 10 mai, ça se passera entre 14h et 20h.

Les auditeurs (de partout au Québec) intéressés doivent se manifester via le site Web du Périscope d’ici au 3 mai.