On n'a toujours pas de date de parution pour le successeur de Reflektor, mais plusieurs informations laissent croire à une sortie en 2017, dont un premier simple, I Give You Power, qui a fait son apparition jeudi, d'abord uniquement sur la plateforme Tidal, puis dans YouTube.

Arcade Fire revient, accompagné de Mavis Staples

BLOGUE/ Pour la première fois depuis le début de sa carrière, Arcade Fire brise la tradition des trois années d'écart entre ses albums studio.
On n'a toujours pas de date de parution pour le successeur de Reflektor, mais plusieurs informations laissent croire à une sortie en 2017, dont un premier simple, I Give You Power, qui a fait son apparition jeudi, d'abord uniquement sur la plateforme Tidal, puis dans YouTube.
Sur ce nouveau titre, fortement axé sur la rythmique, le collectif a invité la chanteuse Mavis Staples à lui faire écho, de sa voix soul.
Comme pour le groupe Gorillaz, qui au aussi lancé une composition engagée jeudi, l'arrivée de Donald Trump à la tête des États-Unis a motivé la formation montréalaise à partager son nouveau matériel à ce moment précis. Outre la ligne «I give you power», on peut entendre Win Butler chanter «I can take it all away - watch me!».
Selon les informations partagée au NME, la pièce a été enregistrée au New Orleans Jazz & Heritage Festival l'an dernier.
En partageant la chanson, Arcade Fire a indiqué dans Twitter qu'il n'avait «jamais été aussi important de demeurer unis et de prendre soin les uns des autres.» Les profits vont à l'organisme American Civil Liberties Union.