Charlotte Cardin

After-FEQ : l’engouement est là

En décidant d’allonger les soirées de spectacle avec une série de prestations au Manège militaire, le Festival d’été de Québec a visé juste. La salle d’armes, qui peut accueillir un millier de spectateurs, s’est remplie chaque soir et même avant l’heure pour Charlotte Cardin.

Le seul After-FEQ dont les invités n’ont été dévoilés qu’à la dernière minute, vendredi dernier, est celui qui a attiré le plus de festivaliers. La venue de Qualité Motel avait été révélée la veille et celle de Charlotte Cardin, le jour même. Vendredi soir, à 23h, les employés du FEQ indiquaient aux gens de la longue file d’attente devant le Manège qu’il n’y aurait plus d’admissions pour la prestation annoncée à 23h30.

The Box avait déjà attiré une foule plus que respectable jeudi. Ce premier soir, où l’accès se faisait par la terrasse extérieure, a servi de test. «On a amélioré la fluidité de l’accès le lendemain, pour qu’il n’y ait qu’un seul chemin possible. Depuis le 2e jour, on demande à ceux qui sont déjà sur la terrasse de faire le tour pour faire la file devant le manège» explique Samantha McKinley, directrice des communications pour le FEQ.

Charlotte Cardin

Malgré l’engouement, le roulement permet parfois aux plus patients d’entrer pendant la prestation. «Pour Lee Aaron et Les Respectables, il y a eu une vingtaine de personnes qui sortait et une vingtaine qui entrait. On frisait la jauge maximale, mais le roulement a fait qu’on n’a pas eu à refuser des gens», explique Mme McKinley.

Loud Luxury

Mercredi, même si Loud Luxury venait de faire bouger les festivaliers sur les Plaines, le public a été encore au rendez-vous pour la formule plus intime au Manège. Le passage-surprise de Kygo a fait monter l'enthousiasme d'un cran.

Les trois After-FEQ restants mettront en vedette Alaclair Ensemble et Vlopper + KNLO (12), Reignwolf (13) et Ten Foot Pole (14).

Les dragons de Qualité Motel

«Je crois qu’il y a une volonté des festivals au Québec d’être plus dynamiques et de surprendre leur public», commente Louis-Pierre Phaneuf, de Qualité Motel.

Lorsque le groupe est arrivé au Manège militaire, ils ont eu la surprise de tomber nez à nez avec deux dragons motorisés de 2,5 mètres (huit pieds) de haut. «Ils sont motorisés, on peut les brancher et ils se mettent à bouger et à cracher de la fumée. Pour le show, on les a loués et on les a mis sur la scène, mais on pense à les acheter. Il nous reste juste à nous trouver un espace d’entreposage. On aimerait les intégrer au spectacle, ça cadre vraiment avec notre esthétique.»

Si on voit les deux monstres au Festif! de Baie-Saint-Paul, la fin de semaine prochaine, on saura que leur souhait a été exaucé.