Les frères Barr sont parmi les têtes d'affiche du Festival de musique de Shigawake, où les amateurs de musique pourront assister à 25 spectacles de musique pour la modique somme de 20 $.

25 shows pour 20 $ à Shigawake!

Où est-il possible de voir 25 spectacles en trois jours, incluant des artistes comme Kevin Parent et les frères Barr, pour 20 $? C'est à Shigawake en Gaspésie, village de 340 personnes où le neuvième Festival de musique fait des heureux avec un budget inférieur à 100 000 $.
Cet événement, juxtaposé à une foire agricole ayant comme distinction unique au Québec d'être présentée tous les ans depuis 1909, revient parce que les musiciens y trouvent simplicité et vacances. Ils peuvent notamment faire des combinaisons avec des membres d'autres groupes, avec un brin de préparation parfois, mais aussi dans l'improvisation.
Kevin Parent y fera sa première présence, et il entend en profiter, ayant entendu parler de l'originalité du festival. Perçu avant tout comme un chanteur populaire francophone, il entend allier ses répertoires francophone et anglophone, samedi soir.
«Humblement, j'ai toujours été in the closet [dans le placard] avec mon côté anglophone. À Shigawake, je pourrai faire un clin d'oeil à mes racines. En plus, toutes les excuses sont bonnes pour aller jouer chez nous», explique le chanteur gaspésien. La présence annuelle à Shigawake des Barr Brothers, ou d'au moins l'un des frères, a contribué significativement à sa curiosité vis-à-vis Shigawake.
«Je vais là avec le sourire. Toute occasion de bâtir des ponts entre anglophones et francophones, c'est précieux. J'y vais avec mon batteur, Michel Roy. On va s'adapter. On verra sur les lieux», dit-il.
Éclectisme
Meghan Clinton, directrice artistique du Festival de musique, affiche aussi un sourire en pensant à cette première présence de Kevin Parent. «Je pense que ce sera une belle occasion pour lui de rencontrer des membres d'autres groupes. C'est cocasse, parce qu'à mon année de graduation du secondaire, il était en tête du palmarès. Je trouve intéressant qu'il prenne le «risque» de refaire un album en anglais (Kanji, en 2016) alors qu'il est tellement associé à la musique francophone».
Les frères Andrew et Brad Barr seront à Shigawake et ils complèteront le programme dimanche, vers 19 heures, sous le nom de BarrBarr, puisque l'ensemble de la formation n'y sera pas.
L'éclectisme des styles musicaux de Shigawake rallie un large auditoire. Peu d'événements offrent du jazz, du country, du rock, du folk, du folk bluegrass, des chants marins, du folk indie et du rock indie, notamment, au sens d'indépendant ou avant-gardiste.
«C'est vrai qu'il y a beaucoup de musique indie. Je suis à l'aise avec ça. Ce sera un festival un peu plus intense, mais il y en aura pour tous», assure Meghan Clinton.