Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

COVID-19

Le Festival en chanson de Petite-Vallée annulé

Ce n’est pas faute d’avoir espéré, mais le conseil d’administration du Village en chanson, qui s’est réuni d’urgence jeudi, a dû se rendre à l’évidence. À contrecœur, il annonce l’annulation du Festival en chanson de Petite-Vallée pour 2020. Pour Alan Côté, la décision est déchirante.

Le 38e Festival en chanson est reporté du 30 juin au 10 juillet 2021. La bonne nouvelle, c’est qu’Isabelle Boulay, qui était l’artiste passeure pour 2020, assure qu’elle pourra honorer son rôle en 2021. Par conséquent, les centaines de jeunes choristes de la Petite École de la chanson pourront continuer à pratiquer le répertoire sur lequel ils travaillaient depuis le début de l’année scolaire. De plus, le grand spectacle choral Les quatre saisons de Vigneault a pu être reporté au programme de l’an prochain. «Ce ne sera pas du travail perdu, se console le directeur général et artistique de l’événement, Alan Côté. Mais, ce ne sont pas deux shows qu’on annule... c’est 57 shows! La moitié des billets pour le spectacle d’Isabelle Boulay était déjà vendus. On va communiquer avec chaque personne qui a acheté des billets.» Différentes modalités de remboursement ou de crédit seront proposées. Les festivaliers qui le désirent pourront aussi prendre part au mouvement #Billetsolidaire et transformer leur remboursement en don. Des reçus aux fins d’impôt seront remis pour ceux qui choisiront cette option.

Sortir

Sortir: trois activités à faire en confinement

Activités pour les femmes enceintes et les nouvelles mamans

Bougeotte et Placotine propose des activités qui s’adressent aux femmes enceintes et aux nouvelles mamans. Qu’on parle de sport ou encore d’activité de formation en lien avec la grossesse ou la maternité, Bougeotte et Placotine se veut une ressource complète. Plusieurs activités sont maintenant proposées en ligne. Le samedi 11 avril à 9h, la propriétaire Sarah Baribeau convie les enfants de 2 à 5 ans à un atelier de gymnastique et de motricité dirigées par Les Bougeottes. Sous forme d’une vidéoconférence Zoom et d’une durée de 30 minutes, vos petits vivront une aventure en mouvement avec les lapins de Pâques. Une séance de relaxation est également prévue à la fin de la session. 

Pour prendre connaissance des activités proposées chez Bougeotte et Placotine, on consulte leur site Web. : www.bougeotteetplacotine.ca. Les papas sont bienvenus!

Musique

De Michel Louvain à Metallica, sept rendez-vous qui vous ont fait vibrer au FEQ

Dans un contexte de pandémie de COVID-19, le Festival d’été de Québec (FEQ) n’aura pas lieu cette année. Il a animé notre mois de juillet depuis 1968, il doit malheureusement faire relâche en 2020. Vous étiez peut-être sur les plaines d’Abraham, à la place D’Youville ou au Pigeonnier. Grâce aux vidéastes du Soleil, revivons en vidéos quelques rendez-vous des dernières années.

Backstreet Boys (2017)

Arts et spectacles

Les théâtres d’été sur la glace

La prochaine saison des théâtres d’été en sera une à oublier partout au Québec. Le rideau tombe sur pratiquement toutes les productions qui devaient être lancées à la fin de juin, dans la foulée des annonces gouvernementales sur le maintien d’une distanciation physique en vigueur pendant encore des mois.

À La Roche à Veillon, à Saint-Jean-Port-Joli, la productrice et directrice artistique Nancy Bernier, comme nombre de ses collègues du milieu, se désolait du report de la saison. La pièce Cayo Cocktail, annoncée pour le 23 juin, retournera sur les planches en 2021, avec la même distribution.

Arts et spectacles

Florence K interpelle le public pour illustrer un vidéoclip

L’auteure-compositrice-interprète Florence K interpelle à son tour le public afin de créer le vidéoclip du deuxième extrait de son nouvel album. 

L'artiste demande aux gens de lui faire parvenir de courtes vidéos captées de leur balcon afin d’illustrer la pièce Tranquille

«J’aimerais recevoir une vidéo de la vue de votre balcon pour voyager à travers le monde avec les balcons des gens», affirme-t-elle dans une vidéo publiée sur sa page Facebook jeudi matin. 

La pièce Tranquille, qui se veut une ode aux voyages, a été écrite par Jean-Jacques Marnier et composée par Daran. L’artiste souhaite y accoler des images de visages souriants en provenance du Québec et d’ailleurs.

Les intéressés ont jusqu’à mardi pour faire parvenir à l’artiste une vidéo de 10 à 15 secondes captée à l’aide de leur téléphone, en prenant soin de mentionner à l’écran le prénom de la personne ainsi que le lieu où la vidéo a été prise. «Les vidéos les plus inspirantes seront intégrées à son vidéoclip», indique-t-on dans un communiqué. Les vidéos doivent être envoyées à l’adresse coordo@livetoune.com par courriel avec l’objet « Vidéoclip Tranquille + Prénom + Lieu » ou encore par Wetransfer.com si le fichier est trop volumineux.

La première montréalaise de l’artiste qui devait avoir lieu en avril 2020 a quant à elle été reportée au 29 janvier 2021 au théâtre Outremont à Montréal.

Arts et spectacles

Guylaine Tanguay lance un message d’espoir en chanson

Guylaine Tanguay lance un vidéoclip mettant en vedettes les Québécois confinés. La chanteuse a fait un appel à tous au cours des derniers jours afin de recevoir les photos qui ont permis de mettre des images sur la chanson Je crois en nous, son message d’espoir en mots et en musique. 

L’interprète propose la pièce en duo avec Maxime Landry. Il s’agit d’une adaptation française signée Nelson Minville du succès I Run To You popularisé par Lady Antebellum.

Au cours des derniers jours, Guylaine Tanguay, qui s'adresse chaque soir à ses fans via sa page Facebook, a demandé de lui faire parvenir des photos illustrant leur «quotidien confiné». Les photos recueillies défilent tout au long du vidéoclip.

La pièce constitue le premier extrait du prochain album de l’artiste intitulé Guylaine Tanguay Country à paraître le 8 mai. L’album sera disponible en précommande dès le 24 avril. 

Musique

Le Festival d’été de Québec annulé

On s’en doutait depuis un moment et il fallait se rendre à l’évidence : dans le contexte de la pandémie de COVID-19 et des mesures de distanciation sociale prescrites par les autorités de santé publique «pour plusieurs mois», le 53e Festival d’été de Québec (FEQ) est annulé.

Avec des têtes d’affiche comme Rage Against The Machine (dont les retrouvailles devaient créer l’événement cette année), Les Trois Accords, The National, Jack Johnson, Alanis Morissette ou Rod Stewart, le rendez-vous était attendu du 9 au 19 juillet 2020. Double malchance pour les fans d’Imagine Dragons, dont la prestation a été interrompue après deux chansons dans l’orage l’été dernier. On leur promettait une revanche sur les plaines d’Abraham. Ils devront patienter.

Musique

COVID-19 : Pas de Festif! à Baie-Saint-Paul cette année

Sur une lancée après avoir célébré sa 10e présentation l’été dernier, le Festif! de Baie-Saint-Paul n’aura pas lieu cet été, lui aussi victime de la pandémie de COVID-19. L’événement devait se tenir du 23 au 26 juillet.

L’organisation avait tranché pour une annulation depuis un moment, indique le directeur général du festival, Clément Turgeon. «Chez nous, ça fait un bon deux semaines que la décision était prise, avance-t-il. On était prêt à l’annoncer il y a deux semaines, mais on voulait laisser les festivals de juin se positionner pour y aller dans l’ordre. L’annonce du premier ministre a juste renforcé notre décision. On était prêt.»

Mercredi, le premier ministre du Québec, François Legault, a avancé lors de son point de presse quotidien que les règles de distanciation sociale qui veulent que les gens se tiennent à deux mètres les uns des autres seront prolongées pour «plusieurs mois». Il a du même coup jugé «peu probable» que les festivals estivaux puissent être organisés dans ces conditions.

Dans la mesure où Charlevoix a été déclarée fermée par les autorités de santé publique pour cause de pandémie et que les déplacements entre régions ont été fortement limités, voire interdits, pour un temps indéterminé, le choix d’annuler s’imposait au Festif!, dont environ 75 % des spectateurs ne viennent pas du coin, selon Clément Turgeon. 

«On sent un certain devoir d’être responsable, ajoute-t-il. Je pense qu’ici, localement, même si on avait pu le faire, ça aurait été un peu impopulaire. Il y a des gens qui auraient été stressés.»

Soutenue par ses partenaires financiers, l’équipe du Festif! se dit confiante de pouvoir garder la tête hors de l’eau et d’avoir l’occasion de se reprendre de manière «grandiose» quand la crise sera passée. Plusieurs éléments de la programmation 2020 — qui n’avait pas encore été annoncée — pourraient nous revenir en 2021. Mais comme partout ailleurs, la COVID-19 donnera un dur coup à l’économie locale, qui profitait d’une manne pendant le festival. 

Devant l’incertitude en ce qui concerne la fin de la crise, une possible deuxième vague de contagion et l’échéance des consignes de confinement, l’organisation du Festif! ne se risque pas à reprogrammer des spectacles plus tard cette année. 

«Il n’y a pas de report, confirme Clément Turgeon. C’est tellement imprécis le moment où les mesures vont arrêter. On attend de voir. Mais c’est sûr qu’on va faire de petites activités quand ça va revenir. Je pense que les gens vont en avoir besoin. On va se préparer au retour. Mais pour l’instant, c’est l’annulation complète.»

Télé

On a besoin des variétés

CHRONIQUE / Vous ne me verrez pas déchirer ma chemise parce que les réseaux de télévision osent mettre en ondes des émissions en direct pendant la crise. Bien au contraire, les gens ont cruellement besoin de variétés dans leur télé. C'est bien beau les séries sur Netflix et des émissions tournées il y a des mois, on veut aussi des talk-shows où on nous parle de la vraie vie en direct, dans un cadre plus détendu qu'aux nouvelles. Tant que c'est sécuritaire, il va sans dire.

On le voit avec le succès de Tout le monde en parle, qui refait le plein de fidèles depuis qu'elle est présentée en direct sur ICI Télé. Il n'y a pas une seule journée sans qu'on me dise qu'on devrait conserver cette formule même après la crise. Je n'en suis pas convaincu, même si moi aussi, j'aime savoir que les invités de Guy A. et Dany nous parlent en temps réel.

J'étais sceptique à l'idée que Bonsoir bonsoir! puisse vraiment prendre l'antenne dans ces conditions, mais Radio-Canada a bien fait de remettre l'émission en ondes, en prenant toutes les précautions requises. Pourquoi faudrait-il que nos artistes se taisent ou se contentent des réseaux sociaux parce qu'on vit une crise? C'est justement là qu'on veut les entendre, d'autant qu'ils risquent de perdre tous les festivals cet été. Je ne dois pas être le seul à le penser: lundi, le talk-show de Jean-Philippe Wauthier a obtenu sa meilleure cote d'écoute depuis ses débuts, avec 625 000 téléspectateurs à 21h.

Sans public en studio, dans un décor qui n'est pas le sien mais celui des Poilus, Wauthier adopte un ton forcément beaucoup plus calme, et ce n'est pas désagréable. Ce n'est pas parfait, mais encore là, on garde contact avec les gens, on les rassure, on les divertit. C'est aussi le rôle d'une télévision publique. Moi, voir et entendre Kim Thúy nous lire son poème dédié au personnel soignant, ça me touche. Mon moment préféré de la première: cette reprise d'Émile Bilodeau, en choeur et par Skype, du titre de Richard Desjardins, Le cœur est un oiseau. La beauté liée à la vraie vie, avec Marie Denise Pelletier dans sa salle de lavage et Ariane Moffatt chantant au piano, pendant que ses enfants jouent derrière.

TVA se donne aussi avec Ça va bien aller, créée sur mesure en un temps record pour tous les confinés que nous sommes. Fabien Cloutier est une figure rassurante, et Marie Soleil Dion le seconde bien dans ce concept fourre-tout, en évolution, plein de bons sentiments. On verra à l'usage si l'émission pourra se renouveler. La première de lundi a attiré 1 150 000 téléspectateurs, ce qui est excellent. Dommage que V ait pratiquement fermé la shop jusqu'à l'automne avec des reprises et quelques rares nouveautés. La semaine des 4 Julie a bien tenu le fort jusqu'au bout, adaptant son concept avec débrouillardise.

J'insiste: donnez-nous des variétés en direct, tant que vous le pourrez et tant qu'ils ne mettent personne en danger. En cette ère du deux mètres de distance, la télé fait œuvre utile en envoyant de la bonne humeur dans nos maisons. Ne boudons pas nos rares plaisirs.

CHARLES TISSEYRE POURRA TOURNER DEHORS

Après discussions, les autorités de Ville Mont-Royal permettront à l'équipe de Découverte de poursuivre les tournages devant la maison de Charles Tisseyre, compte tenu de la crise que nous traversons. Mardi, je révélais que l'équipe de quatre personnes de l'émission d'ICI Télé avait reçu deux avertissements en une semaine, parce qu'elle tournait dans des lieux publics. Le diffuseur est parvenu à convaincre Ville Mont-Royal de le laisser tourner à l'extérieur, rappelant que les médias constituent un service essentiel. C'est plein de bon sens.

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Arts

Le comédien Ghyslain Tremblay meurt à 68 ans

Le comédien Ghyslain Tremblay, originaire de Jonquière et bien connu pour avoir interprété plusieurs grands rôles à la télévision québécoise, est décédé mardi soir vers 19h, à l’âge de 68 ans. Atteint de la maladie d’Alzheimer depuis plusieurs années, il a été terrassé par la COVID-19.

M. Tremblay a passé les deux dernières années de sa vie à la Maison L’étincelle, à Verdun, qui est un centre traitant les aînés atteints d’Alzheimer. Joint par Le Quotidien en fin d’après-midi mercredi, son frère François a expliqué que l’homme avait été frappé par une fièvre intense dans la nuit précédant sa mort. Il a finalement succombé moins de 12 heures plus tard.

Arts

Raymond Cloutier, la «voix» de Louise Penny

Lorsque son fils Jules était enfant, Raymond Cloutier lui faisait la lecture avant le dodo... en plongeant longuement avec lui dans les Harry Potter et en poursuivant parfois l’histoire même si le petit était endormi! Imaginez le plaisir qu’il a aujourd’hui à faire la narration des romans policiers de Louise Penny.

Depuis novembre dernier, le comédien à la voix d’or s’amuse comme un fou en racontant les histoires traduites en français de la romancière de Lac-Brome, même s’il admet qu’il ne connaissait «pas beaucoup» son oeuvre avant de s’y lancer.

Théâtre

Notre suggestion: du théâtre à (re)voir

Presque tous les lieux culturels sont fermés en raison de la COVID-19. L’art demeure accessible et peut jouer un rôle réconfortant. L’équipe des arts du Soleil va s’efforcer de vous le démontrer, à commencer par une suggestion quotidienne pour vous aider à garder le moral.

Vous avez peut-être eu l’occasion de voir ces pièces dans les théâtres de la capitale. Pour renouveler le plaisir ou simplement voir ce que vous avez manqué, les compagnies Théâtre Niveau Parking (TNP) et Nous sommes ici rendent disponible en ligne les spectacles Lentement la beauté et Entre autres.

Musique

Vers une annulation de la Fête nationale sur les Plaines

L’avis d’annulation n’a pas encore été annoncé officiellement, mais c’est tout comme. Avec la déclaration du premier ministre Legault considérant «peu probable» que les grands rassemblements estivaux puissent avoir lieu, le Mouvement national des Québécoises et des Québécois (MNQ) commence à faire son deuil de la Fête nationale sur les Plaines d’Abraham.

La décision de la présidente du Comité de la fête nationale du Québec à Montréal, Louise Harel, d’annuler mardi le populaire événement dans la métropole, est venue ajouter à la désillusion.

Musique

Radiohead: un concert par semaine jusqu’à la fin

Radiohead a toujours largement partagé sa musique — gratuitement — et la bande à Thom Yorke poursuit en ce sens en proposant un concert tous les jeudis sur sa chaîne YouTube.

Le supergroupe rock anglais va puiser dans ses imposantes archives en commençant par Live From A Tent In Dublin, une prestation enregistrée en 2000. Le tout sera diffusé à compter de 17h, le 9 avril.

Arts

«Peu probable» que les festivals estivaux aient lieu

Avec la «règle des deux mètres» de distanciation qui devra être appliquée pendant encore «plusieurs mois» afin d’éviter une résurgence de l’épidémie de COVID-19, il est «peu probable» que les grands événements estivaux, dont le Festival d’été de Québec (FEQ), puissent avoir lieu, a indiqué mercredi le premier ministre du Québec, François Legault.

«C’est très difficile dans un festival ou un événement où il y a des centaines ou des milliers de personnes de respecter la règle du deux mètres. À partir du moment où on dit que la règle du deux mètres va s’étendre sur une plus longue période, effectivement c’est peu probable qu’on soit capable d’avoir ce genre de festivals cet été», a avancé le premier ministre lors de son point de presse quotidien. 

Interrogé au sujet des festivals, le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, avait plus tôt déclaré que «les rassemblements intensifs vont demeurer un problème».

Avec de grandes foules convergeant notamment sur les plaines d’Abraham pendant 11 jours, le FEQ peut certainement mériter le qualificatif d’«intensif» choisi par le Dr Arruda. Ses organisateurs ont préféré réserver leurs commentaires pour jeudi matin. 

Aussi présenté sur l'immense site des Plaines, le spectacle de la Fête nationale du Québec risque fort de ne pas avoir lieu le 23 juin.

Au Festivent de Lévis (29 juillet au 2 août), aucune décision n’a été prise quant à la tenue ou non du rendez-vous. Le conseil d’administration doit se réunir mardi prochain et se penchera sur la question, a fait savoir le directeur général, Sébastien Huot.

«La première prémisse, c’est qu’on ne veut pas mettre la santé des festivaliers en jeu, explique-t-il. La deuxième chose, c’est qu’on ne veut pas mettre notre événement en fragilité financière. Si on a le droit de livrer un événement, on ne sait pas trop si les gens vont être au rendez-vous. Il y avait déjà beaucoup d’enjeux problématiques en ce moment.»

Avec un rendez-vous fixé à la mi-août, le festival d’humour ComediHa! se donne encore le temps d’évaluer les possibilités. «Depuis le début de la crise, on travaille sur un plan de contingence dans l’éventualité où ça pourrait perdurer. Dans les prochaines semaines ou les prochains mois, on va suivre l’évolution de la situation et on va suivre les directives qui vont être émises par les autorités. C’est sûr que la santé publique demeure la priorité», explique la directrice des communications Jolyane Pronovost. 

Incertitudes 

Tandis que plusieurs régions sont actuellement fermées pour des raisons de santé publique et qu’il est difficile de prévoir quand les déplacements seront de nouveau autorisés, les nouvelles prévisions ajoutent une pression supplémentaire pour les organisateurs d’événements.

Du côté de Tadoussac, dont le festival est attendu du 25 au 28 juin, on était dans l’incertitude, mercredi. «Dans le contexte actuel, et suite aux plus récentes déclarations du premier ministre du Québec, François Legault, la tenue du Festival de la chanson de Tadoussac s’avère de plus en plus compromise. Nous tiendrons une rencontre avec nos partenaires et les membres de notre conseil d’administration dans les prochains jours pour officialiser l’avenir de notre 37e édition et nous communiquerons la décision dans les meilleurs délais», a fait savoir le directeur général Julien Pinardon.

Attendu un mois plus tard, le Festif de Baie-Saint-Paul annoncera de son côté ses couleurs jeudi. 

Annulation des Chantiers du Carrefour

Plusieurs événements avaient déjà été annulés à cause du coronavirus, notamment à Montréal, où les festivals et événements sportifs ont été suspendus mardi jusqu’au 2 juillet. 

Dans la capitale, le Carrefour international de théâtre a renoncé à sa 21e présentation à la fin mars. Organisée en marge, l’activité Les chantiers / Constructions artistiques, qui présente depuis 13 ans des spectacles à diverses étapes de leur création (laboratoires, lectures, etc.) a fait de même jeudi. 

Avec une fenêtre ouverte jusqu’à la fin de l’automne, les festivaliers peuvent encore garder espoir d’un report du populaire spectacle déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant…?, qui devait renouer en mai avec les berges de la rivière Saint-Charles.

Radio

Radio bleue: WKND et BLVD sur les rangs

Même si depuis plusieurs années, elles disent offrir à la musique francophone québécoise «une vitrine qui va au-delà de (ses) obligations réglementaires», les stations WKND et BLVD sont prêtes «à évaluer davantage d’options» afin d’encourager les artistes québécois forcés de composer avec des annulations de spectacles et le report de projets en raison de la crise de la COVID-19.

Pour Steven Croatto, directeur de la programmation à WKND, propriété de Leclerc Communication, la grille horaire faisait déjà la part belle aux musiciens québécois. La pandémie n’a fait que renforcer cette décision d’entreprise, explique-t-il.

Musique

COVID: Lady Gaga rassemble des vedettes pour un concert

MONTRÉAL — Certaines des plus grandes vedettes de la planète ont répondu à l’appel de Lady Gaga et participeront à un gigantesque concert en hommage aux travailleurs de la santé.

Les fonds recueillis appuieront les efforts de l’Organisation mondiale de la Santé pour combattre la pandémie de coronavirus.

Arts

COVID-19: un fonds d’urgence pour les artistes visuels

Le Regroupement des artistes en arts visuels du Québec (RAAV) a annoncé mardi 7 avril la mise en place «immédiate» d’un fonds spécial destiné à aider les artistes en arts visuels victimes  d’annulations de contrats en raison de la pandémie du Covid-19.

Cette aide spéciale ne se substitue pas au programme d’aide financière d’urgence existant déjà via le Fonds Serge-Lemoyne (FSL), mais vient s’y ajouter, précise l’organisme par voie de communiqué. Les deux aides pourront donc être cumulées. 

Cette mesure s’applique rétroactivement au 15 mars 2020 et restera en vigueur « jusqu’à la date de levée de l’état d’urgence» décrété au Québec en raison de la pandémie, «ou jusqu’à l’épuisement des fonds réservés à cette aide spéciale», stipule le RAAV.

Ce coup de pouce financier est limité à un plafond de 500$ par demande. 

Cette aide spéciale, explique  le RAAV, s’inspire du fonds d’aide mis en place par Netflix pour renflouer la Fondation des artistes ainsi que l’Actors’ Fund of Canada, afin d’aider les artistes de l’audiovisuel. 

Le formulaire à remplir, disponible ici, doit être retournée à l’adresse reception@raav.org.

Renseignements: raav.org ; 514 866-7101 ; helene.pappathomas@raav.org




Arts

Bientôt des spectacles payants sur le Web

Le directeur général de la billetterie en ligne lepointdevente.com, Yannick Cimon-Mattar, se creuse les méninges ces jours-ci pour mettre sur pied une plateforme de diffusion sur le Web qui permettrait de générer des revenus pour des artistes et des lieux de diffusion alternatifs mis à mal par la pandémie de COVID-19 et les mesures de distanciation sociales.

Convaincu de la valeur «du talent et de l’expertise», Yannick Cimon-Mattar songeait mardi à mettre en contact des «producteurs de contenu» avec des salles de spectacles afin de concrétiser des prestations virtuelles.

Télé

Une équipe de Découverte reçoit deux avertissements à Ville Mont-Royal

CHRONIQUE / Les temps sont durs pour les tournages: une petite équipe de Découverte a reçu un avertissement des autorités mardi matin, alors qu'elle enregistrait les présentations de Charles Tisseyre pour l'émission de dimanche prochain, sur un trottoir, tout près du domicile de l'animateur, à Ville Mont-Royal.

Ce sont des agents de la Sécurité publique de la ville qui ont indiqué à l'équipe qu'il était interdit de tourner à cet endroit, et ce, même si elle respectait les règles de distanciation sociale. «Ils ont été très courtois et nous ont permis de terminer le tournage après un temps d'arrêt, mais ont demandé à ce qu'on ne tourne plus là», confirme la directrice générale de l'information de Radio-Canada, Luce Julien, qui précise qu'aucune amende n'a été imposée à l'équipe.

Parle-t-on vraiment ici d'un rassemblement? Quatre personnes, toutes à au moins deux mètres de distance, composaient l'équipe à ce moment-là: un caméraman, un preneur de son, la réalisatrice et Charles Tisseyre. C'est la deuxième fois en une semaine que l'équipe de Découverte reçoit un avertissement. La semaine dernière, l'équipe tournait dans un parc en face de la résidence de Charles Tisseyre. Il est impossible pour l'animateur de se rendre en studio, puisqu'il fait partie du groupe d'âge de 70 ans et plus.

Le diffuseur s'est depuis adressé aux autorités locales afin qu'on permette à l'équipe de Découverte de reprendre le tournage pour les prochaines émissions. «Radio-Canada a un mandat national et nous estimons être un service essentiel. Je tiens à ce qu'on continue notre couverture sur le terrain», plaide Luce Julien, confiante d'obtenir cette permission. Elle rappelle que Radio-Canada «n'est pas l'agence de presse de la Santé publique», d'où l'importance de maintenir une couverture journalistique.

La directrice générale convient que la situation n'est pas idéale pour les équipes d'information. «Je n'ai jamais géré quelque chose d'aussi complexe», affirme Luce Julien, qui cumule 25 ans de carrière à Radio-Canada, en plus de deux ans au Devoir. Rappelons que deux employés du Centre de l'information ont appris qu'ils étaient atteints de la Covid-19, après l'avoir contractée à l'extérieur de la grande tour. Le diffuseur prenait déjà toutes les précautions afin de protéger son personnel, qui vit néanmoins beaucoup d'insécurité. «Nous avons envoyé beaucoup de gens en télétravail, nous faisons passer beaucoup de tests, et nous avons réorganisé le CDI avec au moins deux mètres de distance entre chaque personne», explique-t-elle.

Mis à part l'émission de dimanche prochain, consacrée à Notre-Dame-de-Paris qui a pris feu il y a bientôt un an, les suivantes porteront sur la Covid-19. Alors que Découverte présente habituellement des émissions acquises à l'étranger à cette période de l'année, la direction a demandé aux différentes équipes des affaires publiques de poursuivre avec des reportages originaux sur la pandémie, le temps qu'il faudra. «C'est un effort de guerre que nous leur demandons», admet Luce Julien. Dimanche dernier, 760 000 téléspectateurs ont regardé Découverte, pour une part de marché de 28% sur ICI Télé.

MISE À JOUR: Après discussions, les autorités de Ville Mont-Royal permettent à l'équipe de Découverte de poursuivre les tournages devant la maison de Charles Tisseyre, compte tenu de la crise que nous traversons.

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Musique

Le coronavirus emporte l’auteur-compositeur-interprète John Prine

John Prine, le populaire auteur-compositeur-interprète qui a exploré les thèmes du chagrin, de l’indignité et des absurdités de la vie quotidienne dans Angel from Montgomery, Sam Stone, Hello in there et des dizaines d’autres chansons marquantes, est décédé mardi à l’âge de 73 ans.

Sa famille a annoncé qu’il est mort après des complications provoquées par la COVID-19; il est décédé au Vanderbilt University Medical Center à Nashville au Tennessee.

Son épouse Fiona a déclaré le mois dernier qu’elle avait été testée positive à la COVID-19 et qu’elle s’est rétablie depuis, mais son mari a été hospitalisé le 26 mars pour des symptômes liés au coronavirus.

Il a été mis sous ventilateur et il est resté dans l’unité des soins intensifs pendant plusieurs jours.

Gagnant d’un Grammy saluant l’ensemble de sa carrière plus tôt cette année, John Prine était considéré par plusieurs de ses pairs comme un virtuose.

Sa créativité, son sens du détail et son humour vif et surréaliste lui ont valu la plus grande admiration des critiques, mais aussi de pairs tels que Bob Dylan et Kris Kristofferson, et de vedettes plus jeunes comme Jason Isbell et Kacey Musgraves, qui ont même nommé une chanson en son honneur.

Musique

Un concert de Bocelli dans le Duomo de Milan vide à Pâques

MILAN — Des chants sacrés dans une cathédrale vide, retransmis dans le monde entier : le ténor italien Andrea Bocelli chantera dimanche, à l’occasion de Pâques, dans le Duomo de Milan, une région très touchée par l’épidémie de coronavirus.

«Il y a quelques jours, j’ai appelé Andrea Bocelli. Il a répondu présent : cela signifie qu’il sera là à Milan pour Pâques; à 19h, dans un Duomo vide, il proposera quelques pages de musique sacrée», a annoncé mardi le maire de Milan, Giuseppe Sala, dans son message vidéo quotidien sur Facebook.

«Le Duomo sera vide, mais en streaming nous offrirons sa voix au monde entier», a-t-il expliqué.

La retransmission aura lieu via YouTube, selon le journal Il Corriere della Sera, qui a publié mardi un texte d’Andrea Bocelli.

«Ce ne sera pas un concert. Ce sera plutôt l’occasion de prier ensemble: une prière donc pour Milan et pour le monde, face à un événement absolument douloureux, tragique», pour diffuser le message de Pâques, un «message d’amour et de rédemption», a-t-il expliqué.

«L’église sera vide mais nous serons, j’espère, une vaste foule interconnectée, grâce à Internet, unie par un fil subtil, la foi, qui est plus forte que toute distance apparente», a-t-il affirmé.

L’Italie est pays le plus durement touché par l’épidémie de COVID-19 avec un total de 16 523 morts pour plus de 132 000 cas.

La Lombardie, poumon économique de la péninsule, reste la région la plus touchée avec 9202 morts pour plus de 51 000 cas. La province de Milan compte 11 538 cas, dont 4654 sur la seule ville de Milan.

Expositions

L’exposition Imagine Van Gogh garde le cap

Le producteur de l’exposition immersive Imagine Van Gogh garde le cap et nourrit l’espoir que l’événement pourra avoir lieu tel que prévu au Centre des congrès de Québec, à compter du 26 juin. Dans le pire des scénarios, si jamais l’obligation de confinement est prolongée jusqu’à cette date , Paul Dupont-Hébert estime être en mesure de jongler avec son calendrier.

«On prévoit ouvrir cet été, mais on ne connaît pas la date. C’est sûr qu’aussitôt que le gouvernement va permettre la reprise des activités culturelles, on va ouvrir. Si on nous dit que c’est possible à partir du 15 juillet, on va ouvrir le 15 juillet», indique le producteur, d’un ton confiant.

Livres

Notre suggestion: les enfants de la Résistance

Presque tous les lieux culturels sont fermés en raison de la COVID-19. L’art demeure accessible et peut jouer un rôle réconfortant. L’équipe des arts du Soleil va s’efforcer de vous le démontrer, à commencer par une suggestion quotidienne pour vous aider à garder le moral.

Une belle initiative des Éditions Le Lombard qui offrent non seulement gratuitement en ligne le premier tome des Enfants de la Résistance, mais aussi un jeu de piste à la maison, des dessins à colorier et une trousse pédagogique sur le contexte de la bande dessinée.

Arts

COVID-19: des jeux de société gratuits à imprimer chez soi

L’éditeur francophone de jeux de société Asmodée a publié mardi un ensemble de jeux de société téléchargeables gratuitement dans le cadre de sa nouvelle initiative Imprimez et jouez.

La liste comprend pour l’instant six titres d’Asmodée parmi les plus populaires, dont jeu d’énigmes Unlock!, le jeu de cartes à remettre dans l’ordre chronologique Timeline Classic, et le jeu de cartes illustrées à faire deviner Dixit.

La sélection comprend aussi Spot It !, Combo Color et Braintopia. Ce contenu gratuit est disponible via le site web d’Asmodée Canada. D’autres titres seront mis en ligne pour téléchargement gratuit dans le futur.

 «En ces temps difficiles dus à la crise mondiale de la Covid-19, nous sommes heureux d’offrir aux familles un moyen de jouer ensemble dans le confort et la sécurité de leur foyer», a déclaré le PDG d’Asmodée, Stéphane Carville, par voie de communiqué.

«La pratique du jeu aide à maintenir des interactions sociales tout en restant en sécurité à l’intérieur», fait valoir Asmodée.

Ces jeux, explique l’éditeur, «offrent une grande variété d’expériences compétitives et coopératives», tout en permettant aux groupes d’amis et aux familles « de participer à des jeux imaginatifs et stratégiques».

De plus en plus de jeux de société à imprimer soi-même sont disponibles sur la Toile. Souvent, il s'agit de versions bêta. Il faut en revanche utiliser ses propres pièces ou jetons, qui ne font pas partie de l'architecture du jeu.

Asmodée est l’un des principaux éditeurs et distributeurs de jeux dans le monde. Asmodée Canada est basée à Rigaud.

Arts

COVID-19: La désinformation sur WhatsApp est difficile à contenir

SAN FRANCISCO – Facebook a annoncé de nouvelles mesures mardi pour lutter contre la désinformation sur sa messagerie WhatsApp, plus confidentielle et donc plus difficile à réguler, alors que les fausses rumeurs sur le coronavirus - dont on prétend qu’il serait causé par la 5G ou soigné par le vinaigre - continuent de se répandre.

Les utilisateurs de WhatsApp ne pourront plus transférer des messages viraux qu’à un seul contact à la fois, pour limiter la circulation des infox. Sont considérés comme «viraux», les contenus déjà renvoyés d’un utilisateur à un autre plus de cinq fois.

«Nous savons que de nombreux utilisateurs transfèrent des informations utiles, ainsi que des vidéos drôles, des mèmes et des réflexions ou des prières qui ont de l’importance à leurs yeux», indique la messagerie aux deux milliards d’utilisateurs, sur son site internet.

«Toutefois, nous avons également remarqué une hausse significative des transferts, que les utilisateurs trouvent trop nombreux, et qui peuvent contribuer à la propagation de fausses informations», précise la société. «Nous pensons qu’il est important de ralentir la diffusion de ces messages pour que WhatsApp reste une application de conversation personnelle».

WhatsApp est régulièrement accusée de favoriser la propagation de fausses nouvelles aboutissant dans certains cas à des tragédies. En 2018, en Inde, de fausses informations sur des kidnappings d’enfants avaient ainsi provoqué des émeutes et des lynchages.

Antennes vandalisées

La messagerie avait déjà limité le nombre de partages à cinq correspondants maximum à la fois, en janvier 2019. Elle assure que ces restrictions contre les transferts massifs ont conduit à une baisse de 25% du nombre de messages transférés à travers le monde.

Mais le caractère privé des échanges rend techniquement difficile d’enrayer la diffusion des théories du complot et autres idées loufoques ou dangereuses, surtout en période de pandémie.

Au Royaume-Uni, plusieurs antennes-relais ont été vandalisées. En cause, selon les autorités: la théorie «absurde» qui circule sur les plateformes sociales et selon laquelle le réseau de téléphonie mobile 5G propagerait le nouveau coronavirus.

«Ces affirmations ne sont pas seulement infondées, elles nuisent aux personnes et entreprises qui dépendent de nos services», ont réagi dimanche les quatre opérateurs télécoms britanniques dans une lettre ouverte.

«Elles ont aussi conduit à des agressions contre nos ingénieurs et, dans certains cas, empêché la tenue de travaux de maintenance essentiels».

En France, lundi, une carte censée représenter le déconfinement progressif à venir continuait d’être partagée sur WhatsApp, tout comme des alertes sur un présumé «fichage» massif de la population via l’attestation de déplacement numérique.

Musique

Les Violons du Roy annulent jusqu’au 5 juin

Les Violons du Roy ont annulé tous leurs concerts jusqu’au 5 juin. Ce qui veut dire toutes les représentations à Québec et à Montréal, mais aussi sa prestigieuse tournée américaine de sept villes avec Avi Avital.

Il était évident que l’ensemble dirigé par Jonathan Cohen ne pourrait se produire chez l’oncle Sam du 21 avril au 3 mai, avec un arrêt prévu à New York, très durement touchée par la pandémie de la COVID-19. Mais on a prolongé le congé forcé des musiciens.

Arts

COVID-19: le festival du film d’animation d’Annecy 2020 annulé

PARIS – Le festival d’Annecy, grand rendez-vous international du cinéma d’animation, n’aura pas lieu en 2020, les organisateurs ayant décidé d’annuler sa prochaine édition qui devait se tenir, comme chaque année, en juin. Ils veulent proposer à la place une version numérique de l’événement.

«C’est avec une immense déception que nous nous résignons à annuler l’édition 2020 d’Annecy (...) La raison et la situation internationale nous obligent aujourd’hui à agir avec lucidité et responsabilité», affirment les organisateurs du plus important événement du genre dans le secteur de l’animation, excluant l’idée d’un report.

«Les conditions matérielles et le calendrier des événements habituels, ainsi que le report programmé d’autres manifestations, ne permettent pas d’envisager sereinement cette option», arguent-ils.

La 60e édition du festival qui se déroule dans cette ville des Alpes françaises, devait se tenir du 15 au 20 juin, avec un marché du film du 16 au 19 juin. Le prochain festival,  aura lieu finalement du 14 au 19 juin 2021, avec un coup de projecteur sur l’animation africaine.

Festival numérique

En attendant, l’équipe entend proposer un projet de version «en ligne qui permettrait un accès aux oeuvres», avec la sélection officielle annoncée le 15 avril.

Les festivals de cinéma se divisent jusqu’ici quant à la stratégie à adopter face à la crise sanitaire: certains espèrent encore pouvoir simplement reporter l’évènement, à l’image du célèbre festival de Cannes tandis que d’autres comme le festival de Tribeca à New York envisagent une version numérique.

Arts

Le festival Montréal Complètement cirque tombe à l'eau

Comme tous les autres grands festivals du début de l’été à Montréal, la TOHU a annoncé mardi l’annulation du festival Montréal Complètement cirque, qui devait se tenir du 2 au 12 juillet.

Stéphane Lavoie, directeur général et de la programmation de la TOHU, a indiqué dans un communiqué que son équipe avait tenté, avec les artistes et partenaires, d’envisager «tous les scénarios» pour reporter le festival à l’automne. «Toutefois, des centaines d’heures de répétition sont nécessaires pour que les artistes puissent offrir des performances surprenantes, ce qui est impossible actuellement», a-t-il précisé.

Télé

Un épisode sur le coronavirus tourné à distance, la série All Rise innove

NEW YORK — Un épisode de la série judiciaire All Rise de la chaîne CBS, consacré à l’activité de la justice en période de coronavirus, va être tourné à distance, chaque acteur restant chez lui, une première pour une série américaine.

La production va utiliser une large palette de moyens disponibles pour filmer à distance sans matériel professionnel, tels FaceTime ou Zoom, selon un communiqué transmis par CBS.