Zone ultime: le tuning s'invite au Salon

Pour une première fois, le Salon international de l'auto de Québec exposera des voitures personnalisées  au pavillon Silverwax. Bien au-delà de l'aspect esthétique, ces véhicules possèdent aussi des caractéristiques de performance qui sortent de l'ordinaire.
En tout, six véhicules, cinq voitures et une moto, attendent les visiteurs au Salon de l'auto.
Commençons par la moto. Complètement  fabriquée à la main par Montreal Choppers, cette Harley Davidson Custom 2006 est considérée comme une «véritable oeuvre d'art». Par ailleurs, cette moto est dotée d'une roue arrière de Dodge Viper.
Équipée d'un moteur SiR exclusif au marché japonais, la Honda Civic 1996 d'Andrew Schumann serait considérée comme étant la voiture la plus «JDM» (pour Japanese Domestic Market) de la province. Ce qui signifie que cette voiture est pourvue de pièces extrêmement rares provenant exclusivement du Japon.
Transformée en rat rod, cette Volkswagen Beetle 1956 est l'oeuvre de l'entreprise F & F Fabrication. Cette transformation comprend des portes inversées, un toit abaissé, un châssis fabriqué sur mesure et un train roulant d'une Ford 1933.
Avec sa carrosserie redessinée et élargie, la Mercedes SL65 AMG Renntech 2005 de Simon Adly est propulsée par un moteur V12 biturbo, produisant une puissance de 670 chevaux et un couple de 840 lb-pi.
Valant la coquette somme de 350 000 $, la Ferrari 458 2011 de Mike Tran est la seule munie d'un ensemble de jupes Liberty Walk du Japon installé au Canada.